Filinfo

Foot

Qui va succéder au Wydad?

© Copyright : DR
La Ligue des Champions de la CAF reprend ses droits ce mardi. Quel est le programme des équipes marocaines? Qui sont les favoris? Suivez le guide!
A
A

Pas le temps de souffler dans la planète foot. Aussitôt la Coupe du Monde 2018 terminée que les clus africains doivent se tourner vers la plus prestigieuse des compétitions interclubs: la Ligue des Champions de la CAF. Après les deux premières journées de la phase de poules, qui est favori pour succéder au Wydad de Casablanca, tenant du titre? Qu’est-ce qui attend les équipes marocaines? Décryptage. 

WAC, Ahly, EST, Mazembe, Sundowns... le club des 5
En Ligue des Champions, le WAC est bien entendu parmi les favoris à sa propre succession. L’équipe a peut-être perdu des joueurs comme Achraf Bencharki, mais d’autres se sont révélés à l’image d’Amine Tighazoui. Le WAC est en tête du groupe C.

Al Ahly (Égypte), roi de la compétition avec ses 8 titres, est toujours considéré comme une des meilleures équipes du continent. Avec son super buteur marocain, Walid Azaro. On n'est pas à l’abri d’un nouveau sacre après sa finale perdue contre le WAC, l’an passé. Le club cairote est bon dernier du groupe A avec un seul point, mais tout peut arriver avec les dangereux Égyptiens.

Vainqueur de la Coupe de la CAF 2017, le TP Mazembe est également une des équipes à suivre de très près. Le club champion de la RD Congo a signé deux victoires en autant de matchs en phase de poules dont une face à notre DHJ national. Il est leader du groupe B.

Le Mamelodi Sundowns, qui est dans le même groupe que le WAC, ne fait habituellement pas de la figuration en LDC. Champions d’Afrique en 2016, “les Brésiliens” ont été difficilement éliminés par le WAC aux tirs au but l’an passé, en quart de finale. Ils sont aujourd’hui troisièmes du groupe C avec 2 points.

L’ES Tunis, qui est championne en titre en Tunisie, est également à surveiller. Demi-finaliste malheureuse de la dernière édition, l’équipe possède dans ses rangs le redoutable attaquant Taha Yassine Khenissi qui a fini meilleur joueur de la dernière LDC avec 7 buts marqués. Le club est aujourd’hui premier du groupe A avec 4 points.

Programme des clubs marocains
Le WAC est pensionnaire du Groupe C. Aujourd’hui, et après deux journées, il est en tête de sa poule. Le champion en titre a vaincu les Togolais de l’AS Togo-Port (3-0) et résisté aux redoutables sud-africain du Mamelodi Sundowns (2-2), à Pretoria. Le WAC a autant de points que les Guinéens du Horoya AC, mais une différence de buts plus favorable. C’est d’ailleurs ce club que les hommes de Faouzi Benzarti affrontent aujourd'hui à 17h, à Conakry.

Le DHJ est en moins bonne posture. Le club d’El Jadida est troisième du groupe B avec 1 point à son actif. L’équipe qui participe à la compétition en sa qualité de vice-champion du Maroc pour la saison 2016-2017, a perdu face aux Congolais du TP Mazembe (0-2) et fait match nul contre les Algériens du MC Alger. Les premiers sont en tête du groupe avec 6 points contre 4 pour les deuxièmes. Le DHJ tentera de se donner du souffle, demain à 20h à Sétif, face aux Algériens de l’Etoile Sportive locale qui sont derniers du groupe avec 0 point.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Compétitions CAF
Foot Compétitions CAF

Quels adversaires pour les Marocains?

Foot émission
Foot émission

Vidéo. Totale Botola: l’IRT s’écroule et le CAYB, truc de maboul

Foot Mercato
Foot Mercato

Une star du Wydad vers l'Arabie saoudite?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le retrait du Maroc jamais confirmé

L’IRT doit éviter le piège algérien

Un derby à Al Hoceima, un autre à Rabat

Le Raja ira à Doha aux frais de la CAF

Le Maroc surprend l'Afrique

A quoi joue le Maroc en se désistant de la CAN?

Comment gérer l’insouciance de Dembélé

3 conditions pour le futur coach de l'AS FAR

Le HUSA, sans le sou, lance un SOS

3e CAN en Afrique du Sud en 7 ans?