Filinfo

Foot

Une star de l'Ajax succède à Mbappé

© Copyright : DR
Le quotidien sportif italien Tuttosport vient de dévoiler le nom du Golden Boy 2018. C'est le joueur de l'Ajax Matthijs De Ligt qui succède au champion du monde français, Kylian Mbappé…
A
A

Le coéquipier de Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui, Matthijs De Ligt a remporté le titre du Golden Boy 2018, synonyme du meilleur jeune joueur de l’année. Pour ce prix créé par le quotidien sportif italien Tuttosport, ce sont les journalistes qui votent. 

À seulement 19 ans, le capitaine de l’Ajax Amsterdam est un espoir du football néerlandais, totalisant 15 apparitions en championnat, 11 en Ligue des Champions, et 13 sélections avec les Oranje. Le défenseur central s’impose comme un titulaire indiscutable au sein d’un effectif constitué de prodiges tel son coéquipier Frenkie De jong. L’évolution de ces deux joueurs est suivie de près par plusieurs écuries (PSG-Juventus-Manchester City- Real Madrid), avec un intérêt appuyé du FC Barcelone.

Le latéral des Lions de l’Atlas et de Dortmund, Achraf Hakimi, révélation du début de saison en Bundesliga, a fini 8e du Golden Boy, devançant même le phénomène et champion du monde Kylian Mbappé (13e), lauréat l'an dernier.

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAF
Foot CAF

Suivez en direct les CAF Awards à 20H

Foot Mercato
Foot Mercato

Raiola fixe ses conditions pour Matthijs de Ligt

Foot Economie
Foot Economie

Voici l'équipe la plus chère du monde


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech