Filinfo

Foot

Vidéo. Brésil: vol de bâche et bagarre générale en plein match

Lors du match qui a opposé Jogo Gama au Brasiliense pour le compte du championnat brésilien, les joueurs ont perdu leur calme lors de ce match très tendu. Des joueurs "sur les nerfs" et des supporters prêts à exploser ont donné lieu à des scènes de violences incroyables sur la pelouse.

 Ce n'est pas la première fois que de telles scènes de violence éclatent en plein match au Brésil. Loin des stars de Sao Paulo, où le championnat Paulista réunit les plus grands clubs brésiliens, le championnat brésilien regroupe des clubs moins connus que Corinthians, Santos ou encore Sao Paulo. 

Les clubs moins "bling-bling" sont réputés pour avoir des supporters violents, et même des dirigeants et joueurs "nerveux" capables de créer le chaos avant même que les supporters ne s'en mêlent. C'est ce qui est arrivé lors du match qui a opposé le Jogo Gama au Brasiliense, ce dimanche. Tout a commencé par une altercation entre les joueurs sur la pelouse ... la suite est désastreuse.

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Les stats à connaître avant Brésil-Costa Rica

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

En direct. Brésil-Costa Rica à 13h

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vers un Brésil-Allemagne dès les huitièmes de finale?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double