Filinfo

Foot

Vidéo. Lionel Messi: «Mateo est un fils de P***»

© Copyright : DR
En plus d'être le phénomène que l'on connait, Lionel Messi est aussi le père de deux garçons, Mateo et Thiago. L'Argentin a d'ailleurs récemment évoqué ses deux fils en interview. Papa n'est pas tendre du tout avec sa progéniture.
A
A

Interrogé par la télévision argentine, Lionel Messi, qui est d’un naturel discret et peu éloquent, a longuement parlé de ses fils Thiago, 5 ans, et Mateo, 2 ans. La Pulga affirme que les deux enfants n’ont rien en commun.

«Ils sont super différents. Mateo est terrible, c'est un sacré personnage. Thiago un vrai phénomène, plus gentil et l'autre c'est tout le contraire, c'est un fils de pute!», lance le joueur hilare.

Antonella, l’épouse de Messi, attend son troisième enfant. L’annonce a été faite il y a plus d’un mois à travers un cliché attendrissant de la famille Messi au complet.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot People
Foot People

Diapo. Messi se console à Ibiza

Foot Espagne
Foot Espagne

Exclu360: la Supercoupe à Tanger... sans Messi!

Foot Kylian Mbappé
Foot Kylian Mbappé

Entre Messi et Mbappé, Pelé a fait son choix


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun