Filinfo

Foot

Vidéo. Maroc-Argentine, jamais deux sans trois

Mardi le Maroc reçoit l’Argentine à Tanger. L'occasion de revenir sur l’histoire des confrontations entre les deux équipes.

Cette rencontre amicale de prestige, qui aura lieu mardi prochain, entre dans le cadre des préparatifs des Lions de l'Atlas pour la CAN 2019 en Égypte. Les deux nations se sont déjà affronté à 2 reprises, en 1994 et 2004.

Le premier match opposant le Maroc à l’Argentine remonte au 20 avril 1994. À cette époque, l’Albiceleste avait un des meilleurs effectifs au monde, avec Gabriel Batistuta et le légendaire Diego Maradona. Ces derniers ont mis fin une série de 12 matchs sans défaite pour le Maroc qui s'est incliné 3-1 dans la Salta Cup, en Argentine.

Dix ans après, c’est au tour du Maroc d’accueillir les Argentins au stade Mohamed 5 de Casablanca. C'est l'époque des Mustapha Hadji et Nourredine Naybet, qui font face face aux Riquelme ou autre Crespo. Le Maroc s'incline 1-0 lors de cette rencontre sur une réalisation de Kily González. 

La troisième confrontation sera-t-elle la bonne pour voir enfn le Maroc triompher?

 

 

 

 

Par Oussama Zidouhia et Saad Aouidy
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN U17
Foot CAN U17

Accusé de fraude sur l'âge par Lekjaâ, le Cameroun répond

Foot CAN U17
Foot CAN U17

Suivez en direct Maroc-Guinée à 14H

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Maroc-Côte d'Ivoire, l'étrange explication de Yaya Touré


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Un derby décisif pour la Botola

Lekjaa trouve Ahmad trop mou

Le Real prépare son retour au sommet

Trafic d’âge à la CAN U17

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad