Filinfo

Foot

Vidéo. Mondial 2018: la Russie explose l'Arabie saoudite devant Mohammed Ben Salmane

Sous les regards du prince héritier de l'Arabie saoudite, Mohammed Bin Salmane, la Russie a giflé l'Arabie saoudite (5-0) en ouverture de la Coupe du Monde 2018.

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Barack Obama: les Bleus “ne ressemblent pas tous à des Gaulois”

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Macron en feu dans les vestiaires

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Zidane félicite enfin l'équipe de France


5 commentaires /

  • nono
    Le 15 Jun. 2018 à 12h03
    Inchaalah que humiliation dur et persiste pour les prochains matchs et a jamais devant le regard de MOHAMED BiN SHALOM le pince
  • Orion
    Le 14 Jun. 2018 à 19h20
    Nous ne leur souhaitons et ne leur souhaiterons que du mal pour toujours et dans tout les domaines ... qu'ils soient maudit , bien fait pour ces chiens .
  • al jaouhari
    Le 14 Jun. 2018 à 19h14
    Cette défaite d'un grand pays "frère" a quelque peu apaisé mon courroux. Puisse Al Turki et ceux qui l'ont suivi dans sa félonie soient honnis.
  • MOHAMED GUERIMEJ
    Le 14 Jun. 2018 à 17h34
    LES SAOUDIENS MERITENT LA DETAITE BIENFAIT POUR EUX ET LUI SOUHAITONS TOUTES LES DEFAITES EN TOUT
  • Hakim Ragi
    Le 14 Jun. 2018 à 16h58
    La trahison se paie cash. Grand bien leur fasse.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Un trou béant dans le gazon synthétique

Azaro exige un gros salaire à Al Ahly

300 sportifs marocains à Alger

Fertout aux commandes d'Al Ahly Benghazi

Un p'tit arc d'heure pour fêter le triomphe

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C