Filinfo

Foot

3e médaille pour le Maroc à Buenos Aires

© Copyright : DR
L’athlète Anas Essayi offre au Maroc sa troisième médaille aux Jeux Olympique de la Jeunesse qui se déroulent en Argentine.
A
A

Après la médaille d’or de Fatima Zahra Abou Farès en Taekwondo, et celle en argent, dans la même discipline, remportée par Safia Salih, le Maroc vient d’enrichir son bilan avec une troisième médaille d’argent en Athlétisme.

C’est sur l’épreuve reine du 1500M que Anas Essayi a pu décrocher une deuxième place derrière l’athlète Jean Butoyi du Burundi, en parcourant la distance en 11 minutes 35 secondes.

Certes les responsables se réjouissent de ce bilan, il n’en reste pas moins qu’il ne reflète aucunement la place qu’occupe le Maroc dans certaines disciplines à l’échelle régionale, continentale voire mondiale comme la boxe, l’athlétisme ou encore las arts martiaux. Pour l'instant.

Vingt athlètes marocains participent aux Jeux Olympiques de la Jeunesse dans huit épreuves: Athlétisme (5 athlètes), Boxe (4), Karaté (3), Taekwondo (2), Judo (2), Natation (2), Planche à voile (1) et Lutte (1).

 

 

 

Par Kamal Mountassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FIFA
Foot FIFA

Début des travaux du sommet exécutif de la FIFA

Foot CAF
Foot CAF

Voici la date du tirage au sort de la CAN 2019

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

La CAF a-t-elle sanctionné l'Afrique du Sud?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech