Filinfo

Marocains du monde

Bundesliga. L'entraineur d'Amine Harit: "Si nous devions l’acheter maintenant, il faudrait mettre un zéro de plus"

© Copyright : DR
Le charme opère entre Amine Harit et Schalke 04. Le milieu de terrain des Lions de l'Atlas est devenu indispensable pour l'équipe allemande. Son entraineur n'en dit que du bien.
A
A

Il crève l’écran. Bluffant de précocité, Amine Harit a quitté son club formateur du FC Nantes cet été pour rejoindre Schalke 04. Depuis, il a joué 13 matchs joués dont 11 en tant que titulaire, marqué deux buts.

Le joueur de 20 ans s’est rendu indispensable du côté du club de Schalke. Son excellence lui a d’ailleurs ouvert les portes de la sélection marocaine. Domenico Tedesco, l’entraineur de Schalke est complètement sous le charme du joueur.

«Si nous devions l’acheter maintenant, il faudrait mettre un zéro de plus», déclare-t-il à Kicker. Harit ayant couté 8M€. «Il est excellent et il est toujours en progrès. C’est un jeune joueur extrêmement prometteur qui a une immense marge de progression», poursuit le manager.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Amine Harit
Marocains du monde Amine Harit

Image du jour. Harit de retour à l'entraînement

Marocains du monde Amine Harit
Marocains du monde Amine Harit

Info360. Affaire Amine Harit: audience reportée

Marocains du monde Amine Harit
Marocains du monde Amine Harit

Amine Harit libre de repartir en Allemagne


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut truster le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun