Le360 Sport - Raja: ça chauffe entre Hasbane et Fakhir

botola pro 1

العربية

Raja: ça chauffe entre Hasbane et Fakhir

Posté le 12/02/2017 à 20h58 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 12/02/2017 à 21h32) © Copyright : DR
Kiosque360. Les relations entre le président du Raja de Casablanca, Saïd Hasbane, et l’entraîneur du club, M’hamed Fakhir, se sont considérablement tendues. Le patron du club n’aurait pas apprécié le projet de conférence de presse que le coach souhaitait organiser en compagnie de ses joueurs.

Rien ne va plus entre Saïd Hasbane et M’hamed Fakhir. Le président du Raja reproche au coach d’avoir participé à la grève des joueurs et d’avoir préparé une conférence de presse qu’il devait animer avec les joueurs, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du lundi 13 février.

La colère de Hasbane est telle qu’il a convoqué une réunion du bureau exécutif pour ce lundi, au moment où des rumeurs se font entendre sur une probable comparution de M’hamed Fakhir devant le conseil de disciple. Cette information a été relayée par le journal Al Akhbar mais rapidement démentie par le site d’Al Mountakhab, qui a contacté le principal intéressé.

Au site spécialisé, M’Hamed Fakhir a affirmé n’avoir reçu aucune notification ou convocation de la part du conseil de discipline du Raja, tout en réfutant un prétendu lien avec la conférence de presse. Prévue pour jeudi 9 février, cette rencontre médiatique qui devait se tenir dans un hôtel casablancais avait été annulée à la dernière minute, après que M’Hamed Fakhir s’est désisté. Une conférence de presse qui devait être l’occasion pour l’effectif du Raja d’exprimer son opinion sur la crise que traverse le club.

Le quotidien Al Massae précise quant à lui que les dirigeants du Raja soupçonnent «certaines parties de comploter contre le Raja en dressant une mauvaise image du club». Les responsables du Raja soupçonnent même que certains membres internes du club poussent les supporters à manifester devant le siège du club, à l’Oasis. Le journal arabophone affirme qu’une troisième manifestation réclamant le départ de Hasbane est déjà programmée.

Les contenus liés

Vos réactions

← Retour