Le360 Sport - Raja: Said Hasbane brouille les pistes

botola pro 1

العربية

Raja: Said Hasbane brouille les pistes

Posté le 07/12/2017 à 21h32 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 07/12/2017 à 21h33) © Copyright : DR
Kiosque360. Après avoir annoncé la tenue d’une AG le 8 janvier pour désigner son successeur, le président du Raja pourrait bien trouver son remplaçant avant la fin de l’année pour barrer la route à ses détracteurs. L’homme providentiel serait un businessman de son entourage.

Nouveau rebondissement dans la télénovela du Raja. A en croire Al Massae du 8 décembre, le président du Raja, Said Hasbane, aurait désigné un homme d’affaires de son entourage, qui a fait fortune dans l’industrie, pour lui succéder à la tête du Raja. Une stratégie d’anticipation de Hasbane pour couper l’herbe sous les pieds de ses détracteurs qui exigent son départ avant la fin de son mandat et entendent organiser une AG extraordinaire le 21 décembre pour déposer le président.

Hasbane a utilisé également les arguments de ses adversaires pour assurer la passe de témoin avec son successeur. Il s’agit de précipiter l’AG afin de profiter de l’ouverture du mercato hivernal dans le but de recruter de nouveaux joueurs et préparer le reste de la saison. Selon Al Massae, Said Hasbane mènerait une course contre la montre pour peaufiner le rapport financier et moral afin de baliser le terrain à son successeur. Il compte également mettre en avant lors de cette AG, qui aura lieu dans quelques jours, son bilan à la tête du club.

En effet, les Verts, malgré les difficultés financières, ont remporté la Coupe du Trône et fini troisièmes lors de la saison passée. Cette année encore, le Raja caracole à la quatrième place, à quatre longueurs du leader, le Hassania d’Agadir (HUSA). Sur le plan financier, Hasbane avancera l’argument selon lequel il a réussi à maintenir le Raja à flot et a réduit même ses dettes.

Du côté des détracteurs de Hasbane, on prépare la contre-offensive. En effet, pour contrer la candidature de l’homme d’affaires proche du président sortant, c’est Ali Hamdi, un proche de Mohammed Boudrika et Jamaleddine El Khalfaoui qui serait en lice pour occuper le poste. Affaire à suivre…

Les contenus liés

Vos réactions

← Retour