Le360 Sport - Raja: sit-in de protestation de supporters contre la radiation d’un adhérent "putschiste"

botola pro 1

العربية

Raja: sit-in de protestation de supporters contre la radiation d’un adhérent "putschiste"

Posté le 13/09/2017 à 21h47 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 13/09/2017 à 22h24) © Copyright : DR
Kiosque360. Le Raja de Casablanca vient de radier Mohamed Saghrour qui préparait la prochaine Assemblée générale extraordinaire du club, après l’échec de sa première tentative de renverser Said Ahasbane. Certains supporters préparent un sit-in de protestation.

Même si le Raja de Casablanca a bien entamé, sportivement, sa saison rien ne va entre les dirigeants du club et les supporters. Dans son édition du 14 septembre, le quotidien arabophone Al Akhbar explique que les Rajaouis préparent l'un des plus grands sit-in de l’ère Hasbane.

L’origine de la gronde du public des verts pourrait être liée à la radiation de l’adhérent Mohammed Saghrour. Ce dernier a été chargé de diriger la commission préparatoire de la prochaine assemblée générale extraordinaire prévue pour le 16 septembre prochain.

Le club explique qu’il s’agit d’une décision prise par le président du club, Said Hasbane. Mohamed Saghrour serait, selon le club, en train de préparer un putsch. Une action «subversive» que le règlement interne interdit, selon le quotidien.
C’est d’ailleurs cette situation «dramatique» qui a fait bouger les supporters des verts. Les joueurs ont à leur tour regretté ce qui arrive au club Casablanca, d’autant plus qu’ils n’ont pas été payés depuis quelque temps. Le sit-in qui se prépare regroupera, selon nos confrères d’Al Akhbar, l’ensemble des ultras du club et sera organisé devant le complexe de l’Oasis.

Par ailleurs, le quotidien rapporte que plusieurs propriétaires d’appartements qui sont mis à la disposition des joueurs et des membres sont venus pour réclamer leurs loyers. L’on comprend que les personnes logées dans ces demeures risquent d’être expulsées si la situation ne s’arrange pas prochainement.
Le quotidien ajoute qu’un club comme le Raja de Casablanca ne doit pas tomber dans de telles situations. Le club souffre financièrement et la confiance entre l’ensemble des parties prenantes a pris un gros coup.

Les contenus liés

Vos réactions

← Retour