Le360 Sport - Botola D1. Derby 122: les matchs dans le match

botola pro

العربية

Botola D1. Derby 122: les matchs dans le match

Posté le 21/04/2017 à 10h00 par Nassim Elkerf (Mise à jour le 21/04/2017 à 10h06) © Copyright : Raja Club Athletic
Le derby 122 approche à grands pas et la tension monte dans les rues de Casablanca. Les équipes sont entrées en concentration loin de la pression de la ville pour préparer ce match qui sera décisif pour la course au titre. Les petits détails feront pencher la balance et les duels seront la clef du succès.

Le derby est une occasion pour les deux clubs casablancais d’offrir un spectacle aux amoureux du championnat. S'il y a un match dépasse les limites du football, qui oppose des couleurs, des cultures et des styles de jeux différents, c’est bien le derby casablancais qui se jouera pour la 122e fois.

Outre le classement des deux équipes (Wydad 1er avec 51 pts, Raja 2e avec 46 pts), cette année, les deux effectifs sont de loin ce qui se fait de meilleur au sein de la Botola. La bataille du milieu sera décisive, et l’équipe qui la gagnera terminera victorieuse. Ce qui offrira de très beaux duels qui seront des matchs dans le grand match entre des joueurs qui ne se quitteront pas d’une semelle.

Abdelilah Hafidi – Ibrahim Naqach

C’est sans doute le duel le plus important du match. Le meneur de jeu et meilleur joueur du Raja, Hafidi sera souvent confronté à l’expérimenté et infatigable Ibrahim Naqach. Ce dernier, amateur des tacles virulents n’hésitera pas à mettre le pied pour arrêter le danger vert numéro 1. Car depuis le début de cette saison, quand Hafidi est dangereux, le Raja gagne, et Houcine Ammouta voudra certainement le cerner tactiquement.

William Jebor – Jawad El Yamiq

L’attaquant libérien est sans doute l’homme le plus dangereux de la Botola. Avec 16 buts au compteur, il a marqué près de 50% des buts du Wydad depuis le début de saison (40). M’hamed Fakhir, habituellement pragmatique, ne laissera pas de place au hasard pour contrer William Jebor, et demander à Jawad El Yamiq, l’international marocain de le marquer « à la culotte ». Comme au match aller, l’ancien défenseur de l’OCK était l’ombre de son adversaire direct, pour le museler. Mais on se souvient qu’à sa première occasion, Jebor avait touché du bois pour faire trembler le public rajaoui en fin de match.

Les contenus liés

Vos réactions

← Retour