Le360 Sport - Mondial 2026: le Maroc entame des négociations de co-organisation avec l’Espagne

football

العربية

Mondial 2026: le Maroc entame des négociations de co-organisation avec l’Espagne

Posté le 19/03/2017 à 23h48 par Mohammed Ould Boah (Mise à jour le 20/03/2017 à 15h22) © Copyright : DR
Kiosque360. Le Maroc envisage désormais sérieusement de co-organiser le Mondial 2026 avec ses voisins européens, et particulièrement les pays ibériques, à savoir l’Espagne et le Portugal. Des négociations en ce sens ont déjà commencé.

Par le passé, le Maroc avait eu la malchance de présenter quatre candidatures successives en 1998, 2002, 2006 et 2010 pour l’organisation du Mondial de football. En effet, c’était durant l’ère où la corruption battait son plein dans les travées de la FIFA.

Cette époque est désormais révolue, ou du moins on l’espère, et le Maroc profite du vent de changement qui souffle sur la FIFA et la CAF, ainsi que des nouvelles réformes introduites par la FIFA pour se positionner en prévision de l’attribution du Mondial 2026.

Selon une source de la Fédération royale marocaine de football qui s’est confiée à Al Ahdath Al Maghribia, citée dans son édition de ce lundi 20 mars, Fouzi Lekjaa et le président de la Fédération espagnole de football, Angel Maria Villar, ont initié une rencontre en ce sens à Addis-Abeba, en marge de l’Assemblée générale de la Confédération africaine.

Au menu de cette rencontre, l’examen d’une possible candidature conjointe entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal. Si la réaction du responsable du football espagnol n’a pas été rendue publique, il n’en demeure pas moins que celui-ci s’est engagé à se rendre au Maroc dans les prochaines semaines en vue d’approfondir les discussions sur ce sujet.

Selon Al Ahdath, cette organisation conjointe qui a déjà fait l’objet d’un entretien téléphonique entre le roi du Maroc, Mohammed VI, et celui d’Espagne, Felipe VI, est chaudement applaudie par Gianni Infantino, président de la FIFA et promoteur d’un Mondial à 48 équipes à partir justement de 2026.

Si la solide candidature USA-Canada-Mexique s’est déjà manifestée, il suffirait, selon les observateurs, que le Maroc et ses voisins européens accordent leurs violons pour décrocher à coup sûr ce Mondial 2026, premier de son genre, tant par le nombre de pays organisateurs que par le nombre d’équipes participantes.

Les contenus liés

Vos réactions

← Retour