Le360 Sport - Simeone vaut 50 millions d’euros

football

العربية

Simeone vaut 50 millions d’euros

Posté le 20/03/2017 à 18h44 par Fayçal Ismaili © Copyright : DR
Kiosque360. Si le PSG, ou un autre club, voudrait voir Diego Simeone diriger son banc de touche, il faut qu’il signe un chèque de 50 millions d’euros au profit de l'Atlético Madrid.

Depuis la dernière humiliation face au FC Barcelone, l’administration du PSG semble tâtonner par rapport à son entraîneur. Même si Nasser Al Khelaifi, président du club, avait apporté son soutien à Unai Emery, il rêve en cachette d’avoir le géant Diego Simeone sur son banc. Dans un article publié ce 20 mars, le site d’information Eurosport explique ce que le club parisien doit faire s’il veut réellement avoir l’Argentin comme entraîneur l’année prochaine.

En somme, il faut que le PSG débourse 50 millions d'euros. «Voilà le prix de la liberté de Diego Simeone, sous contrat jusqu'en 2018 avec l'Atlético Madrid», commente le journaliste d’Eurosport. Le contrat liant Diego Simeone à l'Atlético Madrid, qui a été renégocié en septembre dernier, stipule que le coach doit rester à Madrid jusqu’à la fin de son nouveau bail. La radio espagnole Cadena Cope explique aussi que dans le cas contraire, c’est-à-dire si un club voudrait le recruter il devra casser sa tirelire et signer un chèque de 50 millions d'euros pour l'Atlético Madrid. Une somme très importante qui pourrait décourager ceux qui aimeraient avoir El Cholo pour gérer leur club. Aux dernières nouvelles, en plus du PSG, l’Inter de Milan voulait s’accorder les services de l’Argentin. Ils devront néanmoins attendre 2018, sauf si Simeone décide de prolonger une nouvelle fois avec les rojiblanco.

Le site d’information précise tout de même que la clause des 50 millions d'euros écarte la sélection argentine, dirigée depuis août dernier par Edgardo Bauza. «Sauf licenciement surprise de ce dernier, les supporters de l'Atlético Madrid devraient donc toujours pouvoir profiter de leur bouillant entraîneur la saison prochaine pour leur entrée dans leur nouveau stade du Wanda Metropolitano», résume le journaliste de Eurosport.

Les contenus liés

Vos réactions

← Retour