Le360 Sport - CAN 2019: l'Algérie veut contrecarrer le Maroc

maroc

العربية

CAN 2019: l'Algérie veut contrecarrer le Maroc

Posté le 17/07/2017 à 20h48 par Nassim Elkerf (Mise à jour le 18/07/2017 à 09h48) © Copyright : DR
Le symposium de la CAF qui se tiendra à Rabat du 17 au 19 juillet sera l'occasion de débattre d'un dossier brûlant de l'année 2017. Le Cameroun, organisateur de la CAN 2019 est loin d'être prêt, et la confédération africaine de football songe à octroyer l'organisation de la compétition au Maroc. Mais voilà que l'Algérie s'en mêle... comme toujours.

L’Algérie compte bien mettre les bâtons dans les roues du Maroc, dans sa course à l’organisation de la CAN 2019. Alors que la FRMF travaille discrètement sur le dossier, au cas où le Cameroun se rétracte officiellement, le voisin de l’Est s’en mêle avec un coup de pouce prévisible de sa presse.

La FRMF a la chance d’accueillir le symposium de la CAF du 17 au 19 juillet à Rabat, pour discuter des dossiers chauds de la CAF, dont, la fameuse CAN 2019, censée se tenir au Cameroun. Mais le pays de l’ancien président, Issa Hayatou est loin d’être prêt au niveau des infrastructures. Une position gênante pour la CAF, ère Ahmad Ahmad, qui ne veut pas prendre le risque de revivre le fiasco de la coupe d’Afrique des nations 2017 au Gabon.

Ce week-end, le site algérie-focus a affirmé que l'Algérie avait l'intention d'accueillir la compétition en cas de retrait du Cameroun. Car le règlement stipule que le pays organisateur doit disposer d'au moins 4 stades qui répondent aux critères de la FIFA. Véritable envie ou simple alibi pour contrecarrer le Maroc. On a déjà notre idée. Mais dans tous les cas, la CAF aura l'occasion de tester, et voir au plus près les infrastructures du royaume lors du symposium. De son côté, Fouzi Lekjâa, le président de la FRMF et vice-président de la CAF, avance tous ses pions pour faire pression sur la confédération africaine de football. 

Les contenus liés

Vos réactions

← Retour