CAN 2019: tristesse des supporters sénégalais à Casablanca - Le360afrique.com

CAN 2019: tristesse des supporters sénégalais à Casablanca

Mise à jour le 20/07/2019 à 00h57 Publié le 20/07/2019 à 00h55 Par Said Bouchrit et Mar Bassine Ndiaye

CAN 2019: tristesse des supporters sénégalais à Casablanca
© Copyright : Le360: Said Bouchrit

#Sports

#Algérie A la fan zone de Casablanca, les supporters sénégalais n'ont pas caché leur amertume. Les lions de la Teranga devront encore attendre pour leur premier sacre en coupe d'Afrique des Nations.


Près d'un millier de Sénégalais s'étaient donné rendez-vous à l'hôtel Le Littoral situé à Aïn Diab, sur la côte à Casablanca, à l'initiative du Consulat général du Sénégal. Confiants, les visages affichaient la mine des jours heureux. 

Mais, le bonheur et l'espoir seront de courte durée. Un coup du sort viendra y mettre fin dès la deuxième minute du match. Un tir puissant, mais a priori pas dangereux, de Baghdad Bounedjah contré par Salif Sané s'envole dans les airs pour redescendre en cloche dans les buts de Alfred Gomis. Le gardien sénégalais qui croyait la balle dehors encaisse ainsi son deuxième but depuis le début du tournoi. 





>>>LIRE AUSSI: CAN 2019: Sénégal-Algérie: une fan zone installée par le Consulat du Sénégal à Casablanca


Dans la salle, les supporters sont restés incrédules. Mais, à l'image des joueurs sénégalais ils ont continué à y croire. Malgré la distance de 4000 kilomètres qui les séparait du stade international du Caire, ils ont continué à pousser Sadio Mané et ses coéquipiers. 

Les Lions de la Teranga qui devaient rattraper leur retard d'un but ont largement dominé les Fennecs, avec une possession de 59%. En toute logique. 


Cependant, les 88 minutes restantes du temps réglementaire seront trop courtes pour les voir revenir au score. Ils ont tenté au moins 12 tirs, alors que les Algériens n'en auront essayé que deux.

La cruauté du football est ainsi: un seul des deux tirs en 90 mn aura suffi à offrir à l'Algérie son deuxième sacre de l'hitsoire. Un seul but qui mettra fin au rêve des supporters sénégalais de Casablanca et des 16 millions de leurs compatriotes. 

A LIRE AUSSI :

0.52757096290588 Sec