Egypte: le Canal de Suez a généré 104,2 milliards de livres égyptiennes de recettes - Le360afrique.com

Egypte: le Canal de Suez a généré 104,2 milliards de livres égyptiennes de recettes

Mise à jour le 10/06/2019 à 13h12 Publié le 10/06/2019 à 13h09 Par Karim Zeidane

Canal de Suez

Canal de Suez

© Copyright : DR

#Economie

#Autres pays Les recettes générées par le canal au terme de l’exercice 2018/2019 ont atteint un nouveau record. Toutefois, il faudra davantage pour atteindre l'objectif de 13,2 milliards de dollars de recettes fixé pour 2023.

Le record de recettes de l’exercice 2017/2018 a été battu. Au terme de l’exercice 2018/2019, les recettes générées par le Canal de Suez ont dépassé la barre des 100 milliards de livres égyptiennes pour atteindre 104,2 milliards de livres (6,24 milliards de dollars), contre 99,1 milliards de livres l’année dernière, soit une hausse de 5,14%. 

Et par rapport à l’exercice 2016/2017 (74,2 milliards de livres égyptiennes), la hausse est de 40,4%.

Ce record résulte aussi bien de l'augmentation du nombre de navires transitant par le canal que du volume de chargement des navires.
La hausse du trafic pouvant s'expliquer par l'amélioration de la sécurité et l'augmentation des échanges commerciaux entre l'Asie et l'Europe via le canal.


LIRE AUSSI: Egypte: le canal de Suez a généré des recettes record de 99,1 milliards de livres égyptiennes


Il s’agit d’un niveau record de recettes pour le Canal de Suez qui constitue une des sources de recettes en devises de l’Egypte, à côté des exportations, des transferts de la diaspora égyptienne et du tourisme.

L’Egypte souhaite doubler les revenus générés par le Canal de Suez à l’horizon 2023 avec un objectif de 13,2 milliards de dollars.

Pour y arriver, outre les effets positifs de l’inauguration en 2015 de la seconde voie maritime de 35 km, parallèle au premier canal, qui a coûté un investissement de 7 milliards de dollars, l’Egypte table sur un certain nombre de facteurs.


LIRE AUSSI: Crise du Golfe: l’Egypte interdit aux navires qataris d’accoster dans les ports du canal de Suez


Outre les investissements et incitations accordés aux compagnies maritimes empruntant le canal, les autorités comptent améliorer davantage la sécurité au niveau de la région et tablent énormément sur les impacts positifs de l’imposante Zone économique du Canal de Suez (SCZone) qui s’étend sur 461 kilomètres carrés, appelée à devenir le poumon de développement économique de l’Egypte. La SCZone devrait abriter de nombreux secteurs dont le raffinage du pétrole, les produits pétrochimiques, l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique, etc. 

A LIRE AUSSI :

0.31004500389099 Sec