Cameroun: la Vierge Marie transportait de la drogue - Le360afrique.com

Cameroun: la Vierge Marie transportait de la drogue

Mise à jour le 03/09/2018 à 15h04 Publié le 03/09/2018 à 14h55 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

Vierge marie
© Copyright : DR

#Société

#Autres pays Près de 3 kg de méthamphétamine ont été saisis le 27 août par la douane camerounaise à l’aéroport de Douala, dans la métropole économique. La drogue était cachée dans une représentation de la Vierge Marie expédiée par la poste depuis Yaoundé et en partance pour les Philippines.

C’est une bien étrange découverte que la douane camerounaise a faite le 27 août 2018 à l’aéroport international de Douala, dans la métropole camerounaise. Une statuette de la Vierge Marie renfermant de la drogue, soit près de 3 kilogrammes de méthamphétamine en partance pour les Philippines. «Le paquet a été expédié de Yaoundé par la poste. La drogue était dissimulée dans une représentation de la Vierge Marie en relief», a déclaré le commandant du Groupement actif des douaniers du secteur Littoral II, Roger Tafam, dans des propos rapportés par le quotidien national.

La découverte a été faite par un douanier de la Brigade commerciale des colis postaux et messagerie, alors qu’il procédait au contrôle des paquets devant quitter le sol camerounais, selon la même source.


LIRE AUSSI: Tanzanie: deux employés d'une morgue éventrent une "mule" pour voler sa drogue


C’est en soulevant le relief que ce dernier a découvert le colis suspect. La drogue était soigneusement emballée dans un sachet plastique, apprend-on. Une autre saisie a été opérée le même jour à la Poste centrale de Bonanjo, toujours à Douala. Cette fois-ci, les douaniers ont mis la main sur 22 enveloppes de 3,74 kg contenant de la drogue sous forme de comprimés de diazépam (valium), un médicament utilisé pour ses propriétés anxiolytiques, sédatives, anti-convulsivantes et également comme hypnotique.

Les «lettres» avaient été envoyées depuis la ville de Tiko, dans la région anglophone Sud-Ouest. Elles devaient être acheminées vers l’Angleterre, l’Allemagne, l’Irlande et les Etats-Unis. «Nous avons les noms des destinataires, et aux dernières nouvelles, les forces de l’ordre ont mis la main sur l’expéditeur», affirme le commandant du Groupement actif des douaniers du secteur Littoral II.


LIRE AUSSI: Guinée. Cocaïne: un étudiant bissau-guinéen transformé en mule arrêté à Conakry


Ce n’est pas la première fois que de la drogue est saisie à l’aéroport de Douala. En 2016, 100 kg de drogue avaient été découverts par les agents de la douane dans les bagages de deux ressortissants camerounais. La marchandise illicite devait être expédiée à Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie. Jadis considéré par les Nations Unies comme un pays de transit, «le Cameroun se trouve actuellement être un pays de destination de drogues, au regard de nombreuses saisies de cocaïne, d’héroïne, d’amphétamines et de médicaments psychotropes enregistrées ces dernières années», déplore le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement. 

A LIRE AUSSI :

0.36167693138123 Sec