CAN-2021. Cameroun: un comité d'organisation pour mieux préparer la compétition - Le360afrique.com

CAN-2021. Cameroun: un comité d'organisation pour mieux préparer la compétition

Mise à jour le 10/06/2019 à 11h33 Publié le 10/06/2019 à 11h29 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

stade olembe
© Copyright : DR

#Sports

#Autres pays Le Cameroun se prépare pour l'organisation du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2020) et de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2021). A ce titre, un Comité d'organisation, COCAN 20-21, a été mis en place.

Le chef de l’Etat, Paul Biya, a promulgué, mardi 4 juin dernier, un décret portant création, organisation et fonctionnement du Comité d'organisation local du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2020) et de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2021), en abrégé, désigné «COCAN 20-21».

Placé sous la présidence du ministre des Sports et de l’éducation physique, le COCAN 20-21 aura pour mission d'assurer la bonne organisation des deux compétitions, en collaboration avec la Confédération africaine de football (CAF), conformément à leur cahiers des charges.


LIRE AUSSI: CAN 2021: le CHAN 2020 comme répétition générale pour le Cameroun


Ce Comité devra notamment veiller à la conception et à la mise en œuvre des activités liées à l'organisation du CHAN 2020  et de la CAN 2021, conformément aux orientations de la CAF; s'assurer de la qualité des installations de toute nature à mettre à la disposition des délégations, des équipes, des officiels et des invités spéciaux; mettre en place un service médical organisé et en adéquation avec les exigences des compétitions ou encore garantir la sécurité des deux tournois.

La création du COCAN 20-21 vient mettre fin à l’existence d’un comité similaire mis sur pied dans le cadre de la CAN 2019, dont l’organisation a été retirée au Cameroun en novembre dernier par la CAF à cause des retards dans la construction des infrastructures.


LIRE AUSSI: CAN 2021: Ahmad Ahmad offre la compétition au Cameroun (au lieu de la Côte d'Ivoire)


Le texte présidentiel arrive quelques heures après la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, en Suisse, qui a déclaré irrecevable, mardi 4 juin dernier, les appels déposés par la Fédération de football des Comores (FFC) afin d'invalider la qualification du Cameroun pour la CAN 2019, dont le coup d’envoi sera donné le 21 juin prochain en Egypte.

A LIRE AUSSI :

0.42593193054199 Sec