La Guinée interdit la polygamie, mais aménage le texte de loi - Le360afrique.com

La Guinée interdit la polygamie, mais aménage le texte de loi

Mise à jour le 10/05/2019 à 14h15 Publié le 10/05/2019 à 14h13 Par Karim Ben Amar

Alpha Condé

Alpha Condé, président de la Guinée.

© Copyright : DR

#Société

#Guinée La polygamie est désormais interdite en Guinée. Une loi, votée en séance plénière, a été plébiscitée. Néanmoins, elle a fait quelques mécontents et a dû être amendée. Explications.

L'Asemblée guinéenne vient d'adopter un nouveau Code civil avec une particularité, le texte introdit une loi instaurant la monogamie. Et donc, une nouvelle loi interdisant la polygamie a été votée hier, jeudi 9 mai, par les députés guinéens, à Conakry, capitale guinéenne.

Sur les 113 députés de l'Assemblée nationale, 69 ont voté pour. Seul deux députés se sont opposés à cette loi à l'issue de débats houleux entre pro et anti-polygamie.

Cette nouvelle loi précise en effet que la polygamie est désormais interdite "sauf si la première épouse donne son accord pour permettre à son mari d'épouser une deuxième femme".


LIRE AUSSI: Sénégal-polygamie: quand la femme dicte les règles du jeu


Bizarrement, en décembre dernier, les députés avaient voté un texte contraire à celui voté hier, et qui introduisait la polygamie. Toutefois, le président guinéen Alpha Condé avait personnellement demandé aux députés un vote massif en faveur de cette loi pro-monogamie.

Mais beaucoup reste encore à faire pour faire évoluer la monogamie dans une société où la pratique polygame est fortement ancrée.

Ce vote n'a donc forcément pas été apprécié de tous, et a suscité une forte contestation de la part de certains acteurs de la société civile.

En conséquence, la nouvelle loi tient compte de certaines inquiétudes de la population guinéenne, en grande majorité musulmane.

Le nouveau texte adopté permet donc le fait qu’il sera encore possible d'opter, au moment du mariage, pour la polygamie. Le conjoint devra alors préciser combien de femmes il entend épouser, un nombre limité à quatre par la loi musulmane.

A LIRE AUSSI :

0.36508798599243 Sec