Vidéo. Les Marocains d’Afrique: Nejat Boukhrissi, un apport inestimable à la santé des Mauritaniens - Le360afrique.com

Vidéo. Les Marocains d’Afrique: Nejat Boukhrissi, un apport inestimable à la santé des Mauritaniens

Mise à jour le 18/05/2019 à 13h44 Publié le 18/05/2019 à 12h18 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

Les Marocains d’Afrique- Nejat Boukhrissi, un apport inestimable à la santé des mauritaniens
© Copyright : DR

#Société

#Maroc La Marocaine Nejat Boukhrissi, médecin spécialisée en Radiologie-Imagerie à résonance magnétique (IRM), est arrivée en Mauritanie en mars 2010. Cette spécialiste a contribué à révolutionner le diagnostic au moment où la Mauritanie manquait cruellement de compétences en la matière.

C’est en mars 2010 que Pr Nejat Boukhrissi a débarqué en Mauritanie avec la création du service de Radiologie-IRM au niveau du Centre hospitalier national (CHN) de Nouakchott, le plus ancien et le plus grand hôpital multidisciplinaire du pays.

Sa venue a permis de combler le manque de compétences au niveau de ce service et répondre à une forte demande des patients et des spécialistes qui, auparavant, étaient obligés d’envoyer les malades vers les pays voisins à travers des évacuations coûteuses à la fois pour les familles des patients et pour l’Etat mauritanien.


Le fonctionnement de ce service, grâce à l’expertise de Nejat Boukhrissi, a permis de changer positivement cette situation. Outre le fait que les évacuations ne sont plus nécessaires, permettant à l’Etat de réaliser des économies en devises, le nombre de patients bénéficiant de ce service a fortement augmenté.

De 2.000 patients en 2010, la structure reçoit annuellement 2.500 malades actuellement.


LIRE AUSSI: Vidéo. Marocains d'Afrique: le «Marrakech», l'escale des routiers marocains à Nouakchott


Parallèlement, le tarif de l’IRM en Mauritanie est à 2000 ouguiyas (un peu plus de 50 dollars), soit l’un des plus bas de la région.

Boukhrissi, mère de famille, revient sur son intégration rapide au sein de la société mauritanienne grâce aux similitudes dans la culture, la tradition et la religion, de la création de la faculté de médecine de Nouakchott où elle contribue à la formation des compétences mauritaniennes, de ses impressions sur le rôle de la femme mauritanienne, etc.


LIRE AUSSI: Vidéo. Les Marocains d'Afrique: Hakima Dria, reine des pinceaux à Nouakchott


Les nombreux témoignages de ses collègues du CHN et étudiants attestent de l’apport important de Nejat Boukhrissi, qui a aidé à révolutionner le diagnostic, relever le plateau médical national et contribuer à la formation des étudiants en médecine.

A LIRE AUSSI :

0.48205995559692 Sec