Maroc: une convention pour la mise en place de programmes pour les réfugiés - Le360afrique.com

Maroc: une convention pour la mise en place de programmes pour les réfugiés

Mise à jour le 03/04/2019 à 12h13 Publié le 03/04/2019 à 11h32 Par Karim Ben Amar

migrants africains
© Copyright : DR

#Société

#Maroc Une convention de partenariat quadripartite a été signée le mardi 2 avril, à Rabat, par divers acteurs, au profit des réfugiés installés au Maroc. Celle-ci devrait bénéficier à quelques 8.000 bénéficiaires.

le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, la Fondation Noufissa Pharma 5 et l'Association marocaine de planification familiale (APFM) ont signé à Rabat une convention de partenariat au profit de la communauté des migrants.

Celle-ci a pour objectif de mettre en place des programmes conjoints au profit des réfugiés au Maroc, selon les autorités marocaines.

Première du genre dans la région, cette convention bénéficiera à quelques 8.000 réfugiés et autre personnes vulnérable, installés dans une cinquantaine de ville à travers le royaume.


LIRE AUSSI: Vidéo. Casablanca: consultations médicales gratuites pour des centaines de Subsahariens


Ainsi, les réfugiés au Maroc, auront un meilleur accès aux médicaments mais aussi à l'insertion professionnelle affirme le Directeur de la coopération au ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, Ahmed Skim.

Dans le même sillage, le représentant du HCR, Jean-Paul Cavaliéri souligne qu’"il n'y a pas beaucoup de pays, comme le Maroc, où le HCR peut travailler de façon aussi proche avec les autorités. Et aujourd'hui nous signons une convention quadripartite pour un meilleur accès des réfugiés et migrants au secteur de la santé, de l'éducation et de l'insertion socioprofessionnelle. Ce partenariat est le premier du genre dans la région".


LIRE AUSSI: VIDÉO. 1er mai: les subsahariens aussi ont défilé à Rabat


A travers cette convention, la Fondation Noufissa Pharma 5 s'engage à faire un don de médicaments d'une valeur de 1 million de dirham sur trois ans.

La vice-présidente de la Fondation Noufissa Pharma 5, Mme Meriem Lahlou Filali a déclaré qu’il s’agit là de
"notre devoir de protéger ces réfugiés et de garantir leurs droits fondamentaux sans aucune discrimination. Ainsi, à travers cette convention, la Fondation s'engage à faciliter l'accès aux soins pour tous en faisant un don de médicaments d'une valeur de 1 million de dirhams sur trois ans, ce qui couvre la majorité de leurs besoins sur cette période et nous allons également œuvrer pour favoriser leur insertion socioprofessionnelle".

A LIRE AUSSI :

0.34311103820801 Sec