Afrique: 224,7 millions de dollars pour l'accès à l'énergie dans 19 pays - Le360afrique.com

Afrique: 224,7 millions de dollars pour l'accès à l'énergie dans 19 pays

Mise à jour le 24/04/2019 à 15h25 Publié le 24/04/2019 à 15h21 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

solaire afrique

Le projet ROGEP entend équiper les ménages des zones rurales d'équipements solaires individualisés.

#Economie

#Mauritanie Le Groupe de la Banque va débloquer une enveloppe globale de 224,7 millions de dollars us pour un Projet régional d'électrification hors Réseau (ROGEP) couvrant 19 pays d'Afrique de l'Ouest et du Sahel.

Le Conseil d’Administration du groupe de la Banque Mondiale a approuvé un projet régional d’électrification hors réseau (Rogep) financé à hauteur de 150 millions de dollars et par des crédits et dons de l’Association Internationale de Développement (AID) et par une subvention à la relance de 74,7 millions de dollars du fonds pour les énergies propres.  
 
Cette décision est le principal résultat d’une réunion tenue le 17 avril dernier, ajoute le communiqué de l’institution. L’approbation du projet va permettre «d’aider la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO à étendre l’accès à l’électricité hors réseau à 19 pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel.
 
Parmi ceux-ci, figurent les quinze pays de la CEDEAO, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigéria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: l'Allemagne va contribuer à l'électrification de 300 villages

La Mauritanie, dont la proximité avec l’Afrique de l’Ouest est prouvée, est l’unique pays du Maghreb à faire partie des bénéficiaires. Enfin, trois pays d’Afrique centrale viennent compléter le tableau:  le Cameroun, la République Centrafricaine et Tchad

Ce projet vise « à améliorer l’accès à l’électricité pour les ménages, entreprises et institutions publiques grâce à une approche régionale harmonisée de développement de systèmes solaires autonomes modernes.
Le ROGEP bénéficier à environ 1,7 millions d’individus actuellement privés d’électricités ou alimentés de manière aléatoire, mais également à des entreprises et institutions publiques, et se faisant améliorer le niveau de vie des populations et les performances économiques ».

Une idée du contexte énergétique actuel donne toute la mesure de l’importance d’un tel projet «car, à ce jour, seuls 3% des ménages en Afrique de l’Ouest et au Sahel, sont raccordés à un système domestique autonome et 208 millions d’habitants de la sous- région n’ont pas accès à l’électricité».


>>>LIRE AUSSI: Cameroun: Ségolène Royal va financer l’électrification des maternités dans certains hôpitaux du pays


Le Projet Rogep aidera les décideurs à créer «un marché régional de systèmes solaires autonomes, vital pour combattre la pauvreté. Il va aussi permettre aux entrepreneurs de saisir les opportunités liées à ce nouveau marché, en mettant au point des solutions commerciales évolutives », explique Rachid Benmessaoud, directeur de la coordination et de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest.

Le projet va favoriser «l’adoption de normes et règlements qui contribueront à l’harmonisation des politiques à l’échelle de la région et qui rendront ainsi cette filière attractive pour les grands acteurs du marché, au bénéfice de tous les pays concernés».
 

A LIRE AUSSI :

0.35478019714355 Sec