Mauritanie: Ghazouani annonce d'importantes mesures pour atténuer les effets du Covid-19 sur les pauvres - Le360afrique.com

Mauritanie: Ghazouani annonce d'importantes mesures pour atténuer les effets du Covid-19 sur les pauvres

Mise à jour le 26/03/2020 à 15h11 Publié le 26/03/2020 à 15h10 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

Ghazouani
© Copyright : DR

#Société

#Mauritanie Le président a annoncé le lancement d'un fonds doté de 25 milliards d'ouguiyas sur ressources publiques et ouvert aux contributions volontaires. Parmi les mesures annoncées figure une aide financière mensuelle accordée à 30.000 familles pauvres, de Nouakchott durant trois mois.

Avec près de 3 milliards de personnes en confinement, dans un monde en proie à la propagation de la pandémie du coronavirus (COVID-19), la Mauritanie prend de nouvelles dispositions, en vue d’atténuer les graves conséquences économiques et sociales de la nouvelle donne.

Dans cette perspective, le président Mohamed Cheikh El Ghazouani, dans un discours à la nation, a annoncé la création d’un «Fonds national de solidarité destiné à la lutte contre la pandémie du coronavirus (COVID-19), pour lequel l’Etat va contribuer à hauteur de 25 milliards de d'ouguiyas (soit 67 millions de dollars) destinés à l’achat de médicaments et équipements».

L’objectif de ce fonds «est de mobiliser les ressources disponibles et les orienter vers des activités impactées par la situation actuelle avec une forte incidence sur la vie des citoyens, en particulier les personnes vulnérables et au revenu limité. Il sera ouvert à toutes les personnes morales et physiques, acteurs nationaux et partenaires internationaux» désireux de contribuer au nouvel élan de solidarité.


LIRE AUSSI: Mauritanie. Coronavirus: voici les mesures de la Banque centrale pour atténuer l'impact économique


Ghazouani a également annoncé une série d’autres mesures relatives sur à «l’élimination des taxes sur les denrées de première nécessité (blé, huile, lait et légumes).

Il a aussi annoncé "l’allocation d’un montant de 5 milliards d'ouguiyas à l’appui de 30.000 familles pauvres parmi celles dont les chefs de ménage sont des femmes, les personnes du troisième âge et les personnes vivant avec un handicap, et dont la majorité réside à Nouakchott. Ceux-ci recevront une aide financière mensuelle pendant trois mois".

En plus, "il est prévu la prise en charge des factures d'eau et d'électricité des ménages pauvres, l’appui aux familles des pêcheurs artisanaux et la suspension des taxes municipales sur les petits métiers et les professions libérales pendant une période de 2 mois".


LIRE AUSSI: Maghreb. Coronavirus: l'accélération de la hausse des cas positifs est "normale" malgré le confinement


Mohamed Cheikh El Ghazouani a rappelé que l’heure est grave. Il a invité les Mauritaniens à l’union sacrée et la solidarité, dans le respect des prescriptions du corps médical en matière de prévention, pour éviter la catastrophe qui submerge ailleurs des systèmes sanitaires autrement plus outillés que celui de la Mauritanie.

Par ailleurs, le ministre mauritanien de la Santé, Mohamed Nadhir Ahmed, a annoncé la découverte d'un troisième cas de coronavirus (COVID-19) ce jeudi 26 mars. Il s'agit d un homme âgé de 74 ans arrivé par un vol Air France, le 15 mars dernier. Il vivait dans un quartier populaire de Nouakchott. 

C est le troisième cas confirmé de fièvre du coronavirus en Mauritanie. Les deux cas précédents concernaient des personnes étrangères.

A LIRE AUSSI :

0.31215214729309 Sec