Vidéo. Sénégal: la corruption du frère du président fait perdre 9 à 12 milliards de dollars au pays, selon BBC - Le360afrique.com

Vidéo. Sénégal: la corruption du frère du président fait perdre 9 à 12 milliards de dollars au pays, selon BBC

Mise à jour le 03/06/2019 à 14h40 Publié le 03/06/2019 à 14h37 Par Mar Bassine

Alioune Sall, Sénégal: dérives autocrates de Macky Sall

Aliou Sall,

© Copyright : DR

#Economie

#Sénégal Alors beaucoup de Sénégalais dénonçaient les relations suspectes entre le milliardaire roumain Frank Timis et Aliou Sall, frère de Macky Sall, la BBC vient de révéler une vaste affaire de corruption dont ils sont les protagonistes. Plusieurs milliards de dollars ont été perdus par l'Etat.


Tout a commencé en 2012, quand Macky Sall est élu président de la République. Frank Timis, par le biais de sa société, Petro Tim, avait bénéficié d'une concession sur deux blocs pétroliers accordé par le régime précédent de Abdoulaye Wade.

Mais pour que ces concessions soient valables, les décrets devaient être promulgués par le nouveau président. Alors Frank Timis a "recruté" le frère de Macky Sall et lui a accordé un salaire mensuel de 25.000 dollars sur cinq ans, soit un cumul de revenu de 1,5 millions de dollars. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal-exploitation pétrolière: Frank Timis annonce une plainte contre 21 opposants sénégalais

Pourtant, après son élection et avant la promulgation du contrat, Macky Sall n'a pas hésité à demander un audit de ce contrat par l'Inspection générale d'Etat, organe de contrôle directement rattaché à la présidence de la Répuplique.

L'IGE conclura que Franck Timis et ses sociétés n'ont aucune expérience en matière de prospection pétrolière, par conséquent les contrats étaient nuls de plein droit.

Néanmoins, Macky Sall fera par la suite fi de ces rapports, et autorisera son frère et son employeur à mettre la main sur ces blocs pétroliers. 



En plus des 1,5 million de dollars, le groupe de Franck Timis a versé à une société d'Alio Sall la rondelette somme de 250.000 FCFA. Officiellement pour pour le paiement de taxes, alors qu'Aliou Sall n'a aucun lien avec le fisc sénégalais. 

Par la suite, Franck Timis cédera 30% de sa participation détenue dans les blocs à British Petroleum, en contrepartie d'une redevance de 9 à 12 milliards de dollars, une somme qui aurait dû revenir à l'Etat du Sénégal, et non à un milliardaire roumain, épinglé pour plusieurs cas de corruption. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Pétrole: quand l’incompétence gouverne aux destinées de l'or noir

BP affirme dans un communiqué avoir mené une enquête approfondie sur ses intérêts au Sénégal et n'avoir pas pu mettre en exergue des cas de corruption.

Cependant, dans son reportage, la BBC a clairement exposé des documents prouvant l'existence des paiements de Franck Timis au profit d'Aliou Sall, et dont British Petroleum était au courant.

Bref, même la multinationale britannique, alors qu'elle le savait, a préféré fermer les yeux. 

Au Sénégal, la vidéo de la BBC fait grand bruit en ce moment, d'autant plusieurs personnes n'ont cessé de dénoncer la corruption de l'entourage de Macky Sall au sujet du pétrole.

En 2016, Nafy Ngom Keïta avait été démise de ses fonctions de Directeur général de l'Office nationale de lutte contre la corruption (OFNAC) parce qu'elle avait convoqué Aliou Sall, frère du président. Le rapport produit à cet effet sur cette affaire n'a jamais été rendu public. 

A LIRE AUSSI :

0.34623408317566 Sec