Prix «Marteau d’or»: un Sénégalais et un Tunisien distingués par l’Académie européenne de neurologie - Le360afrique.com

Prix «Marteau d’or»: un Sénégalais et un Tunisien distingués par l’Académie européenne de neurologie

Mise à jour le 19/06/2018 à 13h20 Publié le 19/06/2018 à 12h35 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

Prix marteau d'or

Les professeurs Amadou Gallo Diop du Sénégal et Riadh Gouider de la Tunisie, lors d’une cérémonie de l’Académie européenne de neurologie, tenue samedi 16 juin 2018 à Lisbonne (Portugal).

© Copyright : DR

#People

#Sénégal Le professeur Amadou Gallo Diop, de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, et Riadh Gouider de la Tunisie sont les premiers Africains lauréats du prix «Marteau d’or». Ils ont été choisis par l’Académie européenne de neurologie qui récompense, chaque année, deux illustres personnalités.

L’Académie européenne des neurosciences (AEN) a choisi, ce samedi 16 juin 2018 à Lisbonne, le professeur Amadou Gallo Diop de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et Riadh Gouider de la Tunisie, comme lauréats du prix «Marteau d’or».

Cette distinction annuelle est organisée chaque année, à l’occasion du Congrès de l’AEN, pour distinguer des personnalités qui se sont brillamment illustrées dans la formation et le développement des neurosciences dans le monde.

Le professeur Amadou Gallo Diop du Sénégal a été choisi pour «son implication et son engagement personnel, depuis des décennies, pour la formation des neurologues africains, en collaboration, entre autres, avec l’Académie européenne de neurologie», précise le communiqué de l’AEN.


LIRE AUSSI: Algérie-Cuba: Alger troque son pétrole contre des médecins cubains


Ce lauréat sénégalais du prix «Mateau d’or», est chef du département et du service de neurologie au Centre hospitalier et universitaire de Fann, à Dakar. Il est aussi très actif dans «la recherche en neurosciences et la prise en charge hospitalière, et à travers les Neuro-caravanes, un concept qu’il a créé pour venir en aide aux populations défavorisées et pour la prévention des maladies neurologiques, notamment les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et l’épilepsie. Mais aussi pour son implication et son engagement personnel, depuis des décennies, pour la formation des neurologues africains, en collaboration, entre autres, avec l’Académie européenne de neurologie». 

Concernant le professeur Riadh Gouider, il est également neurologue, chef du service de neurologie de l’Hôpitale Razi de Tunis.

0.32753682136536 Sec