Tunisie-Mauritanie. Santé: des investisseurs tunisiens en mission de prospection à Nouakchott - Le360afrique.com

Tunisie-Mauritanie. Santé: des investisseurs tunisiens en mission de prospection à Nouakchott

Mise à jour le 20/03/2019 à 16h40 Publié le 20/03/2019 à 14h16 Par Mehdi Heurteloup - stagiaire

Secteur de la santé de la Tunisie
© Copyright : DR

#Economie

#Tunisie Une délégation d'opérateurs économiques tunisiens se rendra à Nouakchott les 25 et 26 mars prochains. Composée d'investisseurs opérant dans le domaine de la santé, ils ont pour objectif de prospecter les potentialités mauritaniennes pour trouver de nouvelles opportunités d'affaires.

Cette mission d'affaires tunisienne est l'aboutissement d'un partenariat entre le Centre de promotion des exportations (CEPEX), la Chambre nationale de l'industrie pharmaceutique (CNIP) et l’ambassade de Tunisie à Nouakchott. 

Dans cinq jours, ces 25 et 26 mars 2019, une vingtaine de cadres d’entreprises tunisiennes opérant dans le domaine de l’industrie pharmaceutique, parapharmaceutique et celui des équipements médicaux viendront, au cours d'une mission économique dans la capitale mauritanienne, à la rencontre des différents acteurs du secteur de la santé en Mauritanie, tant les importateurs que les distributeurs. 

Objectif principal de ces cadres tunisiens: prospecter le marché mauritanien et sonder les opportunités qu’il pourrait présenter.


LIRE AUSSI: Tunisie-Sénégal: une mission d’hommes d’affaires tunisiens à Dakar


Avec un taux de croissance annuel qui se chiffre désormais à 5%, l'économie affiche un dynamisme et une attractivité qui attire de plus en plus de potentiels investisseurs. Il s’agit, de plus, d’un marché encore en friche, où beaucoup reste à faire, du fait de l'absence d’industries dans le secteur de la santé.

Ce forum tuniso-mauritanien s’inscrit par ailleurs dans une nouvelle stratégie récemment adoptée par le gouvernement tunisien, visant à s’ouvrir davantage vers l’Afrique, pour atténuer l’étroitesse de son marché intérieur, et ainsi offrir de nouvelles opportunités d’affaires aux entreprises tunisiennes.


LIRE AUSSI: La Tunisie devient membre du juteux marché de la COMESA


Cette mission pourrait avoir des retombées positives pour les entreprises tunisiennes, du fait d'un accord d’association qui lie celui-ci aux 15 pays de la CEDEAO.

La Tunisie a d’ailleurs signé de nombreux accords commerciaux avec les pays de la région, comme le Mali, la Côte d’ivoire, le Sénégal,…

A l’instar du Maroc, la Tunisie cherche aujourd'hui à devenir un acteur économique majeur en Afrique, continent qui s’apprête à lancer la plus grande zone de libre-échange du monde, la Zone de libre -échange continentale africaine (ZLECAF). En attendant, les pays d'Afrique du Nord se sont d'ores et déjà lancés, tous azimuts, dans la bataille de conquête du continent africain. 

A LIRE AUSSI :

0.46356701850891 Sec