Tunisie. Bébés morts à l'hôpital: le bilan passe à 15 décès - Le360afrique.com

Tunisie. Bébés morts à l'hôpital: le bilan passe à 15 décès

Mise à jour le 18/03/2019 à 16h39 Publié le 18/03/2019 à 16h37 Par Mar Bassine

Maternité Wassila Bourguiba décès de plusieurs bébés
© Copyright : DR

#Société

#Tunisie Les bébés sont décédés suite à une défaillance humaine, mais pour l'heure l'enquête n'a toujours pas pu établir à quel stade de leur prise en charge, cette série d'erreurs fatales ont pu se produire.

Le bilan du drame de la maternité de Wassila-Bourguiba à l'hôpital de Rabta est passé de 12 à 15 bébés morts entre le 8 et le 18 mars derniers. C'est ce qu'a confirmé le docteur Mohamed Douagi, qui préside la commission d'enquête médicale mise sur pied suite à cette tragédie.  

Treize cas de décès sont liés à une infection nosocomiale, lors de perfusions réalisées pour la nutrition par voie intraveineuse des nouveaux-nés. Les deux cas de décès restants n'ont pas encore été élucidés. 

Après la découverte de 12 premiers cas, les plaintes déposées par des parents et l'enquête ouverte par le procureur ont permis de lier à cette tragédie trois autres cas. 


>>>LIRE AUSSI: Tunisie: le ministre de la Santé démissionne après la mort de 11 bébés

Pour le docteur Mohamed Douagi, si cette infection intervenait ailleurs dans le monde, la mort des enfants serait également inévitable.

Cependant, la survenue de ce drame n'est pas le fait du hasard, il y a bien eu des manquements de la part du personnel médical.

"Nous ne savons pas à quelle étape du processus", il y a eu "défaillance humaine", explique-t-il. 

Rappelons que, suite à ce scandale sanitaire, le ministre tunisien de la Santé a démissionné et trois hauts fonctionnaires ont été radiés. 

Après la réaction du gouvernement, les médecins tunisiens ont lancés sur les réseaux sociaux le hashtag "Balance ton hôpital", pour dénoncer leurs conditions de travail et la dégradation du système sanitaire en Tunisie. 

A LIRE AUSSI :

0.38348293304443 Sec