Black Lives Matter: roman culte, "Dix petits nègres" d’Agatha Christie, va changer de titre | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
"Dix petits nègres" d'Agatha Christie.

"Dix petits nègres" d'Agatha Christie.

© Copyright : DR

Black Lives Matter: roman culte, "Dix petits nègres" d’Agatha Christie, va changer de titre

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 26/08/2020 à 16h46

Le mouvement #blacklivesmatter continue de changer la face du monde. Le best-seller et roman policier culte d’Agatha Christie, intitulé en français Dix Petits nègres, changera ainsi de titre à la demande de l’arrière-petit-fils de l’écrivaine.

aA

En quête de ce grand classique dans une librairie? Il faudra désormais le chercher sous le titre «Ils étaient dix».

 

Ecrit en 1938 et publié en France en 1940, ce roman dont le titre original en anglais était «10 Little Niggers» a ensuite été publié aux Etats-Unis sous le nom de «10 Little Indians», avant de changer à nouveau de titre pour se nommer and «And then there were none».

 

Toutefois, en France, le titre du livre n’a jamais été modifié. C'est la raison pour laquelle James Prichard, arrière-petit-fils de l'écrivaine à succès et en charge de son patrimoine, a décidé d’agir en conséquence.

Black Lives Matter: accusée de racisme, la marque de riz "Uncle Ben’s" va changer son packaging

 

2020, l’année du changement

Dans une interview accordée à RTL, celui explique ainsi que cette décision est «dans l’air du temps», prenant exemple sur le film «Autant en emporte le vent», qui en plein mouvement #blacklivesmatter a été jugé raciste et retiré des plateformes de streaming, avant d’être republié, mais avec une vidéo explicative du contexte historique du film.

 

«Quand le livre a été écrit, le langage était différent et on utilisait des mots aujourd’hui oubliés», explique ainsi James Prichard au sujet du best-seller de son aïeule.

 

«Je suis quasiment certain que le titre original n’a jamais été utilisé aux États-Unis. Au Royaume-Uni, il a été modifié dans les années 1980 et aujourd’hui nous le changeons partout...», annonce-t-il ainsi, persuadé de respecter la volonté de  l’auteure du livre qui n’aurait pas apprécié selon lui qu’un lecteur se sente blessé par une tournure de phrase.

 

«Nous ne devons plus utiliser des termes qui risquent de blesser: voilà le comportement à adopter en 2020...» conclut-il.

 

Babel

 

L’emploi du mot nègre dans le livre, une exception française

Dans ce roman dont l’histoire se déroule sur l’île du Nègre, et dont le déroulement s’appuie sur la comptine des Dix Petits nègres, le mot «nègre» est cité 74 fois dans sa version française.

 

La traduction en français remonte en effet aux années 40 et depuis, le livre n’avait fait l’objet d’aucune révision, rappelle-t-on du côté des éditions «Le Livre de Poche», éditeur du roman.

 

Ainsi, plus qu’un changement de titre, il s’agira de procéder à la révision de l’intégralité de la traduction française du roman, afin de s’aligner par exemple sur l’édition américaine du livre, dans laquelle on ne parle pas par exemple d’«île du Nègre» mais d’«île du Soldat».