Le360 Actualités Maroc

ع
cover فيديو أصغر مخرجة بالمغرب تقدم فيلمها وداعا فرنسا بمهرجان طنجة

Le long métrage «Bye bye la France» de la jeune réalisatrice Doha Moustaquim a été projeté lors de la compétition officielle de la 22e édition du Festival national du film de Tanger.

© Copyright : Said Kadry / Le360   

«Bye bye la France» de Doha Moustaquim, jeune cinéaste marocaine, cartonne au Festival national du film de Tanger

Vidéo

Par Said Kadry le 20/09/2022 à 18h25 (mise à jour le 20/09/2022 à 18h27)

Le long métrage «Bye bye la France» de la jeune réalisatrice Doha Moustaquim a été projeté lors de la compétition officielle de la 22e édition du Festival national du film de Tanger. Une projection qui a fait bonne impression sur le public.

aA

Doha Moustaquim, âgée de 21 ans, est l’un des plus jeunes réalisateurs du Maroc. La cinéaste n'a pas dissimulé sa joie d'avoir réalisé un film comique, produit conjointement par Nour Ayatollah et Taha Khaled.

 

Après avoir reçu un tonnerre d’applaudissements, la jeune réalisatrice, interrogée par Le360, a déclaré être fière de l'interaction avec le public et des moments émotionnels qu’a créés son film dans le cœur des amoureux du cinéma.

 

 

 

 

 

Tarik Boukhari, un des acteurs principaux de Bye bye la France, s’est dit, quant à lui, honoré et chanceux d’avoir partagé l'affiche avec le comédien Rafik Boubker. 

Festival national du film de Tanger: des films, des hommages... Et des attentes à la pelle

 

Ce film comique raconte l’histoire d’un jeune immigré dans la trentaine, Moulay Al Mahdi. Le jeune homme va se retrouver dans la rue du jour au lendemain, sans argent ni identité, et être confronté à plusieurs problèmes, mais aussi à des situations des plus drôles.

 

Les rôles de Bye bye la France ont été confiés à des acteurs marocains notamment, à Nassar Akbab, Rafik Boubker, Tariq Al Boukhari, Fatima Zahra Hrach, Nabil Atif, Sanaa Mazki, Chafik Bsibe ou encore Abdellatif Chakra.