Coronavirus: "Covidiot", le nouveau mot du Urban Dictionnary, un dictionnaire collaboratif en ligne | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
supermarché

Des clients aux caddies remplis font la queue à la caisse d'une grande surface, au Maroc. 

© Copyright : DR

Coronavirus: "Covidiot", le nouveau mot du Urban Dictionnary, un dictionnaire collaboratif en ligne

Par Lamiae Belhaj Soulami le 23/03/2020 à 07h56

Connaissez-vous un "covidiot"? Ce nouveau mot, ajouté par le Urban Dictionnary, un dictionnaire collaboratif lancé aux Etats-Unis en 1999, désigne quelqu'un qui ignore les mesures de protection pour se prémunir d'une contamination par le coronavirus, et qui rafle des produits dans les supermarchés.

aA

Les internautes qui participent à l'élaboration des néologismes du Urban Dictionary viennent de s'accorder sur la définition attribuée à ce nouveau terme, un mot-valise, composé du terme "Covid", qui désigne partiellement la maladie du Covid-19, causée par la contamination par le coronavirus Sars-CoV-2,  et du nom commun "idiot". 

 

Un "covidiot", est donc, selon le Urban Dictionnary, quelqu’un qui, en cette période de crise sanitaire mondiale, stocke inutilement des produits alimentaires ou d'hygiène, comme du riz, des rouleaux de papier hygiénique, ou d'autres produits essentiels qui pourraient suffire aux besoins d'une famille ordinaire pendant une période qui a été définie à une année.

 

Un covidiot désigne aussi, selon la définition trouvée par les internautes qui participent à ce projet de dictionnaire en ligne, des personnes qui se refusent à suivre les mesures d'hygiène auxquelles les enjoignent les autorités sanitares, dans le but de se protéger et de protéger les autres, et donc de freiner la propagation du coronavirus.

Vidéos. Coronavirus: Ces images choquantes de dizaines de personnes qui défilent dans les rues de Fès et de Tanger


Ce nouveau terme a déjà été adopté par des centaines d'internautes du monde entier.

 

"Don’t be a CovIDIOT" est une expression largement partagée sur les réseaux sociaux depuis deux jours, dans plusieurs pays du monde en proie aux conséquences multiples de la pandémie du coronavirus.