Le360 Actualités Maroc

ع
Salon International de l'édition et du Livre de Casablanca-SIEL

Le Salon international de l’édition et du livre fait partie des événements culturels et artistiques frappés par les restrictions décidées par le gouvernement, le vendredi 3 décembre 2021.

© Copyright : MAP

Covid-19 au Maroc. Restriction des manifestations artistiques: voici les activités autorisées et celles interdites

Par Mohamed Chakir Alaoui le 04/12/2021 à 13h49 (mise à jour le 04/12/2021 à 14h04)

La mesure d’interdiction des activités culturelles et artistiques, émise par l’exécutif vendredi soir, a semé le désarroi parmi les promoteurs et les acteurs culturels. Elle concerne essentiellement les évènements culturels et artistiques avec des flux importants de personnes et ne touche pas à nombre d’activités culturelles essentielles.

aA

La décision du gouvernement, en date du vendredi 3 décembre, a semé la panique chez nombre de promoteurs et d’acteurs culturels. Dans un communiqué, diffusé par la MAP, le gouvernement a en effet annoncé «avoir décidé l'interdiction de tous les festivals et toutes manifestations culturelles et artistiques». Le caractère total de cette interdiction, émise pour lutter contre la propagation du virus, a laissé croire que les mesures restrictives toucheraient l’ensemble des activités culturelles et artistiques au Royaume.

 

«Les activités culturelles et artistiques touchées par l’interdiction concernent les grands évènements où il y a un flux important de personnes, avec une dislocation de masse à la fin de l’activité programmée», a appris ce samedi Le360 de source gouvernementale. «Cette interdiction concerne tout particulièrement les évènements avec des attroupements de masse, à l’instar des festivals et des grandes cérémonies», ajoute cette source. Et de préciser que des rendez-vous avec une grande circulation de personnes, comme le salon international de l’édition et du livre (SIEL), qui devait se tenir exceptionnellement en 2022 à Rabat, sont également concernés par les mesures d’interdiction.

 

Covid-19 au Maroc: le gouvernement interdit tous les festivals et toutes les manifestations artistiques et culturelles

 

«En revanche, le théâtre, le cinéma, les musées, les salles d’expositions, les galeries d’art et les librairies ne sont pas concernés par les mesures d’interdiction qui frappent les manifestations culturelles», précise notre source gouvernementale. Et c’est justement parmi les acteurs de ces secteurs que l’inquiétude était la plus vive.

 

Pour rappel, dans le cadre des mesures préventives, pour contrer la propagation du virus et du nouveau variant Omicron, le gouvernement a pris une série de mesures draconiennes. La plus spectaculaire reste la décision, le dimanche 28 novembre, de fermer les frontières pour une durée de deux semaines. Cette décision a porté un coup très dur au tourisme au Maroc et généré désarroi et détresse parmi les dizaines de milliers de personnes qui fondaient de grands espoirs pour la relance du secteur avec les fêtes de fin d’année.