Déconfinement: les salles de cinéma exclues, les exploitants déçus... | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Megarama Tanger Goya

Le Megarama Tanger Goya.

© Copyright : DR

Déconfinement: les salles de cinéma exclues, les exploitants déçus...

Par Qods Chabaa le 22/06/2020 à 15h01

Les salles de cinéma ayant été exclues de la phase 2 du déconfinement au Maroc, leurs exploitants sont déçus. Les détails.

aA

C'est la déception qui règne chez les exploitants de salles de cinéma au Maroc. Les cinémas ne sont pas inclus dans la phase 2 du déconfinement. Si les productions cinématographiques sont autorisées à reprendre à partir de ce jeudi 25 juin, les salles dans lesquelles est diffusée cette production restent fermées jusqu'à nouvel ordre.

 

"Nous sommes déçus. On pensait qu'en même temps que les cafés et les restaurants qui sont autorisés à rouvrir à 50% de leurs capacités en respectant un certain dispositif sanitaire, cela allait être le cas pour les salles de cinéma, mais on découvre à notre grande surprise qu'on va devoir attendre", déclare Youssef Benwakrim, directeur général d'exploitation et de distribution au Megarama et vice-président de la Chambre marocaine des exploitants des salles de cinéma.

Cinéma. Réouverture des salles après le déconfinement au Maroc: les exploitants s'impatientent

 

Ce professionnel n'hésite pas à tirer la sonnette d'alarme. "Nous sommes au bord de la faillite. Le secteur se portait déjà mal avant cette crise de Covid-19. On pensait même vendre tous les Megaramas au Maroc, mais là ça devient encore plus difficile avec toutes les charges et les taxes que nous devons supporter".

 

Les membres de la Chambre des exploitants avaient, on s'en souvient, rencontré Othman El Ferdaous, ministre de la Culture et de la jeunesse et des sports, afin de lui exposer la situation. Ils avaient souligné à cette occasion que les fonds de roulement des salles de cinéma étaient à sec et demandé un planning d'ouverture. C'était le 21 mai et depuis, aucun avancement, aucun feedback. "Nous n'avons eu que des promesses pour l'instant", confie Youssef Benwakrim.

 

De son côté, Sarim Fassi Fihri, directeur du Centre cinématographique marocain confirme à Le360 qu'il faut évidemment attendre la décision des autorités compétentes pour la réouverture. "En France, les salles de cinéma ont attendu six semaines après le déconfinement le 11 mai, avant de pouvoir ouvrir leurs portes (ce lundi 22 juin, Ndlr)", nous dit-il.