En attendant le Prix Goncourt, le jury passe à table! | www.le360.ma

ع
Le jury Goncourt au Drouant
© Copyright : DR

En attendant le Prix Goncourt, le jury passe à table!

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 04/11/2019 à 12h38

Chaque année, depuis la création du prestigieux Prix Goncourt, le jury se réunit autour d’un repas gastronomique au restaurant Drouant. Une mise en bouche aussi succulente qu’inspirante.

aA

C’est une tradition qui date de 1914, année de création du Prix Goncourt, et qui perdure à travers le temps.

 

Tous les ans, rendez-vous est donné aux membres du jury du Prix Goncourt chaque premiers mardis du mois pour débattre littérature tout en célébrant la gastronomie française au premier étage de Drouant.

 

Puis, à la rentrée, la première et la deuxième sélection de livres est décidée à cette même table, autour d’un copieux déjeuner à l’issue duquel sera annoncé le Prix Goncourt.

 

Aujourd’hui, à 13 heures, l’heure est donc venue pour les 10 écrivains qui constituent le jury du prestigieux prix littéraire de passer à table pour délibérer sur le prochain grand gagnant de l’édition 2019.

 

Il leur faudra choisir entre Amélie Nothomb qui concourt avec «Soif», Jean-Paul Dubois pour «Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon», Jean-Lux Coatalen pour «La part du fils», et enfin Olivier Rolin pour «extérieur monde.»

 

Un choix ardu pour le jury présidé par Bernard Pivot, et dont l’écrivain marocain Tahar Benjelloun fait partie, mais qui trouvera sans nul doute l’inspiration dans le menu gastronomique qui lui sera proposé.

 

Le menu Goncourt

Le Menu Goncourt au Drouant

Le menu du jury Goncourt au Drouant

© Copyright : DR

En guise de préambule, des huitres juste tièdes avec poireaux, champagne et caviar, suivies d’un tourteau et de homard avec royale de céleri au paprika fumé.

 

Viendront ensuite les Saint-Jacques avec viennoise, oignons doux et infusion de parmesan, puis un Bar accompagné de gnocchis vert tendre au cresson, d’une crème de champignons.

 

Le canard Colvert et fois gras au chou vert et arrosé de jus de civet fera ensuite son entrée avant de conclure ce repas, qui célèbre l’art de vivre à la française, par un brie de Meaux aux truffes. Et pour les plus gourmands, des choux au chocolat noir chaud Guanaja 70% et sa glace à la vanille Ouganda.

 

Bon appétit!