Le360 Actualités Maroc

ع
Fès - Exposition itinérante pour célébrer le patrimoine judéo-marocain - Artisanat - Artisanat judéo-marocain - Patrimoine revisité

L’exposition à Fès, du 20 au 25 juin 2022, a permis de (re)découvrir l’histoire du patrimoine judéo-marocain à travers des objets artisanaux revisités.

© Copyright : Ahmed Echakoury / Le360 (capture image vidéo)

Fès: une exposition itinérante pour célébrer le patrimoine judéo-marocain

Par Safae Hadri le 27/06/2022 à 08h56 (mise à jour le 27/06/2022 à 09h01)

A Fès, des pans de l'inestimable patrimoine judéo-marocain ont été donnés à voir avec l’exposition itinérante «Notre patrimoine juif, les artisans vous racontent», inaugurée le lundi 20 juin dernier. L’occasion de promouvoir les produits de cet artisanat et de transmettre des savoir-faire ancestraux.

aA

Une première au Maroc, la ville de Fès a accueilli du 20 au 25 juin 2022, une exposition itinérante en hommage au patrimoine judéo-marocain, sous un thème générique: «Notre patrimoine juif, les artisans vous racontent».

 

Ce salon de cinq jours a permis d’exposer des produits réalisés dans le cadre d’un cycle de formation auparavant lancé pour un groupe d’artisans des villes de Rabat, Salé, Fès, Sefrou, Meknès, Safi et Essaouira, afin de les intégrer dans une dynamique économique nouvelle, et leur offrir un nouveau regard sur le design judéo-marocain, grâce à leur participation à la sauvegarde de métiers artisanaux aujourd'hui en voie de disparition.

«Retour aux sources», une visite guidée pour plonger au cœur de l’histoire des juifs de Fès 

 

La formation en question a été initiée par l’association Mimouna, le ministère du Tourisme et de l’artisanat, la Fondation Mohammed V, et la Chambre d’artisanat de la Région Fès-Meknès, en vue de protéger l’héritage culturel juif marocain et de transmettre des savoir-faire ancestraux aux générations futures.

 

Cette exposition a également permis d’offrir des produits adaptés aux juifs marocains et touristes israéliens, de plus en plus nombreux au Maroc, et de permettre aux visiteurs de découvrir l’histoire du patrimoine judéo-marocain à travers des objets revisités.

 

«L'exposition s'inscrit dans le cadre du projet "Roh El Mellah", porté par l'association Mimouna et financé par l’agence Américaine pour le Développement International. Ce projet a pour objectif de promouvoir de promouvoir les produits judaica et faire revivre aux visiteurs la culture marocaine juive sous un nouvel angle», souligne, interrogé par Le360, le secrétaire général de l’association Mimouna, Abdou Kawkabi.

 

La formation ainsi que le suivi ont été assurés par Devorah Michael, experte ès objets artisanaux issus du patrimoine juif, à New York, Meriam Ghandi, architecte et designer marocaine, experte en design lié à l’artisanat marocain, et Zhor Rehihil, conservatrice du Musée juif de Casablanca.