Festival de Florence: un docu sur un village marocain, où les hommes font la sieste pendant que les femmes travaillent | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
"Fadma, même les fourmis ont des ailes"

"Fadma, même les fourmis ont des ailes" de Jawad Rhalib.

© Copyright : DR

Festival de Florence: un docu sur un village marocain, où les hommes font la sieste pendant que les femmes travaillent

Par Leïla Driss le 17/11/2020 à 18h42

Au cours de la 61e édition du Festival dei Popoli à Florence, en Italie, le documentaire marocain «Fadma, même les fourmis ont des ailes» est en compétition pour le prix du meilleur film dans la section internationale.

aA

Réalisé par Jawad Rhalib, ce documentaire, présenté dans la section internationale de ce prestigieux festival italien, raconte l’histoire de Fadma, une jeune femme originaire de Casablanca, qui va prendre la tête d’une rébellion de femmes contre l’autorité patriarcale dans le village berbère du nord du Maroc où elle s’est installée avec sa famille pour les vacances.

 

Déterminée à renverser l’ordre établi, elle initie les épouses du village au concept de l'égalité des sexes et les encourage à mener une grève en cuisine pour pousser les hommes à participer aux tâches domestiques. Un sujet délicat, traité avec beaucoup d'humour mais aussi de respect, par le réalisateur marocain.

 

«Dans ce village, les femmes cuisinent, nettoient, élèvent des enfants, s'occupent des animaux et vont chercher de l'eau à la source tandis que les hommes, lorsque le travail sur le terrain est rare, font la sieste ou s'assoient dans les cafés pendant des heures», explique ainsi le réalisateur lors d'une conférence de presse.

«Dans tes yeux, je vois mon pays»: le nouveau documentaire de Kamal Hachkar sur la culture judéo-marocaine

 

Le film sera projeté jusqu’au 22 novembre en Italie sur «Più Compagnia», une plateforme de cinéma en ligne spécialement mise en place pour le festival en raison des restrictions Covid-19.

 

Cette année, dans le cadre de la section internationale, la sélection de films se compose de 18 documentaires, qui sont des premières italiennes, et vise à mettre en valeur la richesse des thèmes et la variété des styles qui caractérisent les documentaires contemporains.