Le360 Actualités Maroc

ع
cover: تتويج مخرجة مغربية بالجائزة الكبرى لمهرجان الفيلم بالداخلة
© Copyright : le360

Festival International du film de Dakhla: Anatto de Fatema Boubekdi décroche le Grand Prix

Par Ghania Djebbar et Souilem Bouâmoud le 20/06/2022 à 16h07

Le Festival international du film de Dakhla dans sa dixième édition a pris fin hier, dimanche 19 juin 2022. Le palmarès a été dévoilé lors de la traditionnelle cérémonie de clôture et c'est le long-métrage Anatto de Fatema Boubekdi qui a remporté le Grand Prix.

aA

La réalisatrice Fatema Boubekdi a remporté le Grand Prix du Festival international du film de Dakhla. Son long métrage Anatto, en compétition, aux côtés de six autres films a eu la faveur des pronostics et est sorti grand vainqueur de cette dixième édition, qui a pris fin hier, dimanche 19 juin 2022.

 

Dans une déclaration pour Le360, la réalisatrice Fatima Ali Boubekdi a exprimé sa fierté et sa joie d’avoir remporté le Grand Prix lors de ce festival à Dakhla. «C’est mon premier sacre au Maroc après avoir remporté plusieurs prix dans des évènements à l’étranger», a tenu à préciser l’auteure de la fameuse série à succès Hdidane.

 

Le Prix du jury de ce festival, a été attribué au film «La nuit des rois» du réalisateur Philippe Lacôte, de Côte d’Ivoire.

 

Le Prix de la meilleure interprétation féminine a été remporté par l’actrice Hanane Metouaâ, pour son rôle dans le film «Unbreakable», du réalisateur égyptien Ahmed Rashwan.

 

Le Prix de la meilleure interprétation masculine est revenu à Bakari Koné pour son rôle dans le film «La nuit des rois» de Philippe Koné de Côte d’ivoire.

 

Le président du festival, Zine El Abidine Charafeddine, a pour sa part affirmé que le festival a connu une grande affluence des fans du septième art, notant que le succès de cette édition est une source de motivation pour davantage de persévérance dans cette voie, d’autant plus que Dakhla mérite une telle manifestation artistique.

À l'ouverture du festival du cinéma de Dakhla, une forte présence de stars marocaines

 

Pour rappel, sept longs métrages étaient en lice pour les prix du festival. Il s’agit du film «La nuit des rois» du réalisateur Philippe Lacote de la Côte d’Ivoire, le film nigérian «Juju stories», cosigné par trois réalisateurs, Abba Tadurikini Makama, Fiery Obasi et Michael Omonua, le film «Amansa Tiafi» du réalisateur ghanéen, Kofi Ofosu-Yeboah, «Bendskin » de la réalisatrice camerounaise, Narcisse Wandji, «Annatto» de la réalisatrice et scénariste marocaine Fatima Ali Boubekdi, «Breakable» du réalisateur égyptien Ahmed Rashwan et le film «La Traversée» de la réalisatrice burkinabè Irène Tassembédo.

 

Présidé par le producteur, acteur et cinéaste sénégalais Moussa Touré, le jury de ce rendez-vous cinématographique était composé de professionnels du 7e art: l’actrice marocaine Farah El Fassi, le réalisateur congolais Fila David Pierre et le réalisateur tunisien Sami Talili.