Le360 Actualités Maroc

ع
Festival national du film de Tanger

Festival national du film de Tanger 2022.

© Copyright : DR

Festival national du film de Tanger: Lahcen Zinoun, membre du jury, désavoue le palmarès

Par Qods Chabaa le 26/09/2022 à 19h54

Deux membres du jury de la compétition longs-métrages du Festival national du film de Tanger étaient absents de la cérémonie de remise des prix. Lahcen Zinoun et Bouchra Boulouiz, c'est d'eux dont il s'agit, ont ainsi désavoué le palmarès.

aA

Une polémique est venue émailler la clôture du Festival national du film de Tanger. Deux membres du jury longs-métrages étaient absents de la cérémonie de remise des prix samedi 25 septembre 2022. Il s’agit du chorégraphe et cinéaste marocain, Lahcen Zinoun, et de l’écrivaine marocaine, Bouchra Boulouiz.

 

Tous ceux qui ont suivi de près cette édition 2022 se sont posés la question de savoir pourquoi ces deux membres, qui ont pourtant assisté à toutes les projections de la compétition longs-métrages, se sont retirés à la dernière minute.

Tanger: «Zanka Contact» d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix du Festival national du film

 

Un jour plus tard, les deux personnes concernées ont expliqué leur démarche, tout à fait justifiée selon eux, via des publications respectives sur leur compte officiel Facebook. On y comprend par là qu’il s’agit d’une divergence d’opinion avec les autres membres du jury qui était présidé par Driss Anouar.

«Nous avons commencé la délibération tardivement au-delà de minuit, je ne vous dis pas la torture psychologique de subir 4 projections de longs-métrages par jour avec un total de 28 films. (…) Au sein des membres, nos avis divergent malheureusement. Ma conscience ne me permet pas de consigner un choix et des propos qui sont contre ma dignité. Donc je ne suis pas responsable du palmarès ainsi que d'ailleurs Mme Bouchra Boulouiz», écrit Lahcen Zinoun qui poursuit, «Nous avons quitté la réunion tous les deux et au lieu de remettre au lendemain cette réunion, le reste des membres du jury ont préféré continuer seul. Le soir de la clôture, j'ai proposé que si nous nous présentions avec l'ensemble du jury sur scène de pouvoir faire cette déclaration:
"Mme Bouchra Boulouiz et Lahcen Zinoun n'ont pas donné leur aval au Palmarès de ce Festival national du film 2022 à Tanger". La réponse malheureusement fût négative. Je regrette le manque de démocratie, je reste digne et je n'ai rien à me reprocher».

Bouchra Boulouiz abonde dans le même sens. «J'ai vécu dix jours intenses et regardé 4 films par jour, pendant huit jours, le premier commençait à 11 heures et le dernier finissait à 24 heures. Inutile de préciser que vivre dans une salle de cinéma n'est pas de tout repos».

 

L’écrivaine a été, quant à elle, plus offensive lorsqu’elle a critiqué plutôt le choix du jury qui, selon elle, n’a pas été à la hauteur des débats qui devaient avoir lieu à l’issue des projections. «Mon commentaire ne concerne pas seulement les films, mais plutôt ceux qui les jugent lors d'un festival comme celui-là. Un jury par exemple... Je suis étonnée par l'absence de rigueur dans le choix du jury et sa compétence à juger un film. Et arriver sur scène avec un verdict (rédigé à la va vite et à l'aube) qui va tomber comme une sanction et sûrement pas comme un prix...».

 

N’ayant pas apprécié l’attitude des autres membres du jury qui ont préféré poursuivre seul les délibérations qui ont commencé samedi 25 septembre à minuit, Lahcen Zinoun et Bouchra Boulouiz ont donc préféré se retirer. Ils montrent ainsi leur désaccord quant au palmarès de cette édition 2022.