FIFM: L'hommage à Robert Redford | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Robert Redford

Robert Redford.

© Copyright : DR

FIFM: L'hommage à Robert Redford

Par Youssef Bellarbi le 24/10/2019 à 09h56 (mise à jour le 24/10/2019 à 10h00)

Le Festival International du Film de Marrakech rend hommage au cinéaste Robert Redford. Le réalisateur, producteur et acteur américain, ardent défenseur de l’environnement sera des nôtres.

aA

«C'est un grand honneur d'être invité à Marrakech, pour y rencontrer des auteurs et des artistes qui partageront les uns avec les autres la singularité de leurs voix et de leurs points de vue. Je remercie le Festival International du Film de Marrakech pour cette généreuse invitation», affirme Robert Redford dans une déclaration officielle.

 

Tout au long de son extraordinaire carrière, Robert Redford a profondément marqué le cinéma contemporain et en est, très vite, devenu l’une des figures majeures.

 

Entrepreneur visionnaire, artiste complet et créateur hors normes, chacune de ses initiatives a été couronnée de succès que ce soit en tant que réalisateur, producteur, acteur ou encore fondateur du Sundance Institute et du festival de Sundance, premier festival de cinéma indépendant au monde.

 

Partisan d’une expression créative sans compromis, Robert Redford est aussi un homme engagé politiquement et un ardent défenseur de l’environnement et de la responsabilité sociale.

FIFM 2019: Et le président du Jury est... 

 

C’est en tant qu’acteur que Robert Redford accède, pour la première fois, à la notoriété. Il décroche son premier rôle important à Broadway dans «Sunday in New York», suivi de «Little Moon of Alban» et de «Pieds nus dans le parc» de Neil Simon, mis en scène par Mike Nichols. Il fait ses premiers pas au cinéma dans «War Hunt» puis reprend le rôle de Paul Bratter dans la version sur grand écran de «Pieds nus dans le parc», qui lui vaut les éloges de la critique et du public.

 

En 1969, Robert Redford et Paul Newman font équipe pour jouer dans «Butch Cassidy et le Kid». Réalisé par George Roy Hill, le film devient immédiatement un classique et établit fermement Robert Redford comme une figure de premier plan de l’industrie hollywoodienne. Il retrouvera de nouveau Paul Newman et George Roy Hill dans «L’Arnaque» qui remporte 7 Oscars, dont celui du Meilleur Film et qui vaut à Robert Redford une nomination à celui du Meilleur Acteur.

 

Il a, depuis, construit une prodigieuse carrière d’acteur, jouant dans des films remarquables de Sydney Pollack (7 collaborations au total), Arthur Penn, Alan J. Pakula, Richard Attenborough et Barry Levinson, entre autres. On le retrouve notamment à l’affiche de «Jeremiah Johnson», «Nos plus belles années», «Gatsby le magnifique», «Les Trois Jours du Condor», «La Kermesse des aigles», «Brubaker», «Un pont trop loin», «Le Meilleur», «Out of Africa», «L’Affaire Chelsea Deardon», «Les Experts», «Proposition indécente», «Personnel et confidentiel», «Spy Game, jeu d’espions», «Le Dernier Château», «L’Enlèvement», «Une vie inachevée», «All is Lost», «Randonneurs amateurs», «Le Prix de la vérité», «Peter et Elliott le dragon», «The Discovery», «Nos âmes la nuit» et «The Old Man and the Gun».

 

Robert Redford a joué dans plusieurs films produits par sa propre société Wildwood Enterprises dont «La Descente infernale», «Votez McKay», «Le Cavalier électrique» et «Les Hommes du président» qui a reçu 7 nominations aux Oscars dont celle du Meilleur Film.

 

La carrière de réalisateur de Robert Redford est non moins passionnante et réussie. Pour son premier film en tant que réalisateur intitulé «Des gens comme les autres», il reçoit le Directors Guild of America Award, le Golden Globe et l’Oscar du Meilleur Réalisateur.

Diapo. FIFM 2018: Monica Bellucci renouvelle sa déclaration d'amour au Maroc

 

Il a ensuite réalisé et produit «Milagro» puis «Et au milieu coule une rivière», pour lequel il a reçu une nomination au Golden Globe du Meilleur Réalisateur. Il a reçu deux nominations aux Oscars (Meilleur Film et Meilleur Réalisateur) ainsi qu’une nomination au Golden Globe du Meilleur Réalisateur pour «Quiz Show»; et deux autres nominations aux Golden Globes pour «L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux» (Meilleur Film et Meilleur Réalisateur). Parmi ses autres films en tant que réalisateur et producteur figurent: «La Légende de Bagger Vance», «Lions et agneaux», «La Conspiration» et «Sous surveillance».

 

Robert Redford a également reçu le Screen Actors Guild's Lifetime Achievement Award, un Oscar d’honneur, le Kennedy Center Honors, un César d’honneur ainsi que la médaille de la Légion d’honneur, la plus haute distinction française.

 

Engagé pour le développement du cinéma indépendant, il dédie une grande partie de sa vie et de ses engagements au Sundance Institute qu’il crée en 1981, et dont les objectifs sont de soutenir et accompagner des scénaristes émergents et de futurs réalisateurs, et de promouvoir à un niveau national et international le nouveau cinéma indépendant.

 

Robert Redford est un défenseur de la cause environnementale et un activiste reconnu depuis le début des années 70. Il a notamment été pendant près de quarante ans membre du Conseil d’administration du Natural Resources Defense Council. En 2019, son engagement a été honoré au 3e Monte-Carlo Gala for the Global Ocean de la Fondation Prince Albert II de Monaco. En 2016, il avait déjà reçu, des mains du président américain Barack Obama, la médaille présidentielle en hommage à l’ensemble de ses réalisations.