Le360 Actualités Maroc

ع
Cover-Vidéo: Grand Format: Mehdi Qotbi président de la Fondation des musées du royaume du Maroc
© Copyright : Abderrahim Et-Tahiry / Le360

Grand Format Le360. FNM: Mehdi Qotbi dit tout sur le développement de la peinture, des arts et des musées au Maroc

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid le 13/05/2022 à 20h11 (mise à jour le 13/05/2022 à 20h21)

Nommé par le roi Mohammed VI en 2011 à la tête de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi a assuré, lors de l’émission Grand-format le360, sa ferme volonté de continuer à œuvrer pour être à la hauteur de la mission que lui a confiée le Souverain et placer les arts et la culture au centre de l’identité marocaine.

aA

Lors de cette interview, le grand peintre qu’est Mehdi Qotbi a livré sa feuille de route, ainsi que les diverses activités culturelles qu’il espère concrétiser progressivement sur les plans national et international. A cet égard, ce spécialiste des arts plastiques a rendu un hommage particulier au roi Mohammed VI pour avoir eu cette «merveilleuse et lumineuse idée de créer cette fondation qui est citée en exemple, notamment à l’étranger, pour ses expositions, ses œuvres et ses actions». Il a rappelé que parmi celles-ci a figuré le fait que les musées étaient ouverts au Maroc pendant la pandémie. «Je considère cette ouverture des musées comme étant le chemin de la lumière aux gens qui étaient enfermés chez eux», a-t-il estimé.

 

Lors de cette émission dont l’enregistrement a été réalisé au musée de l’Histoire et des Civilisations de Rabat, -nous reviendrons plus loin sur le choix de ce lieu par Mehdi Qotbi-, le président de la FNM a expliqué en exclusivité pour Le360, sa décision de doter la ville de Casablanca d’un musée de grande importance. «La capitale économique du Maroc va pouvoir avoir son propre musée, ce que j’appelle de l’oxygène pour cette grande ville», a ainsi expliqué Mehdi Qotbi.  

 

Lors de l’entretien, ce natif de Rabat, qui a émigré en France en 1969 en quête de savoir, a confié qu’il est «avant toute chose peintre et qu’il demeurera toujours peintre», même s'il est clairement investi dans sa mission à la FNM et que le partage de l'art avec tous les Marocains reste une de ses priorités. Il explique d'ailleurs que «la Fondation est en train d’atteindre ses objectifs, à savoir la création d’un musée dans chacune des villes» du Royaume, afin de «démocratiser la culture».

L’IMA va prêter des chefs-d’œuvre de sa collection à la Fondation nationale des musées du Maroc

 

Quant aux quelques réticences qui ont accompagné passagèrement la naissance de la Fondation, Mehdi Qotbi a répondu clairement que tout ce qui l’intéresse «c’est ce que disent les commentaires et les avis sur les avancées culturelles réalisées par le Maroc». Il cite ainsi le cas du président du Bénin qui lui a affirmé, lors d’un récent entretien, que «le Maroc constitue un exemple, à travers la place qu’a donnée à la culture le roi Mohammed VI».  

 

Le président de la FNM a d’autre part abordé le sujet d’actualité maroco-espagnol lié à la relance de tous les aspects de la coopération bilatérale, y compris le secteur des arts. «Nous avons un lien fraternel et historique entre le peuple marocain et le peuple espagnol et j’ai envie que les Espagnols connaissent plus le Maroc, son histoire et sa culture», a plaidé l’artiste Mehdi Qotbi.

 

Il a ensuite confirmé que la Fédération nationale des musées organise, à Madrid, une exposition intitulée «Autour des colonnes d’Hercule. Relations millénaires entre le Maroc et l’Espagne». Cette importante exposition aura lieu à partir du 24 mai au Musée archéologique national de Madrid. Cette exposition, a-t-il dit, doit sa naissance à la signature, le 19 février 2019, entre la FNM et le ministère de la Culture et des Sports espagnol, d’un protocole d’accord sur la coopération culturelle et muséale, devant le roi Mohammed VI et le roi Felipe VI. Et c'est la raison pour laquelle la FNM a choisi de tourner le Grand-Format au musée de l’Histoire et des Civilisations. Ses principales œuvres historiques seront en effet exposées au Musée archéologique de Madrid.

Coopération culturelle entre le Maroc et le Bénin: Mehdi Qotbi à Cotonou

 

A propos de la création des arts plastiques au Maroc, le président de la Fondation a annoncé l’organisation d’une prochaine exposition dédiée à ce sujet ainsi qu’à la peinture arabe en général. «Nous allons refaire un historique de cette richesse sur les créateurs marocains qui demeurent parmi les plus inventifs du monde, tout en continuant à s’ouvrir au monde arabe, car pour la première fois une exposition sur la modernité arabe sera tenue à Rabat pour montrer que le Maroc est aussi un pays arabe qui s’ouvre vers les autres».

 

Par ailleurs Mehdi Qotbi a annoncé la célébration au Maroc, le 22 juin prochain, de la «Nuit des musées et des galeries», un évènement pour faire connaître et promouvoir la peinture, notamment auprès des jeunes. La Fondation prévoit d’autre part d’inaugurer, au début de 2023 à Fès, le musée, restauré, de l’Art islamique ainsi que celui dédié à la mémoire juive.  

 

A propos de la promotion de la culture des musées au Maroc, Mehdi Qotbi a déclaré que «les portes des musées sont toujours ouvertes car notre cible c’est la jeunesse». Il a en outre confirmé une gratuité d’accès aux musées «tous les mercredis de la semaine aux étudiants», ainsi qu’une autre gratuité, «le vendredi pour tous les Marocains et pour tous les étrangers qui habitent le Maroc», a-t-il conclu.