Hommage: une chaire pour l’école Laroui à l’Université Mohammed V de Rabat | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Abdallah Laroui

Abdallah Laroui.

© Copyright : DR

Hommage: une chaire pour l’école Laroui à l’Université Mohammed V de Rabat

Par Mohamed Younsi le 10/01/2020 à 20h17 (mise à jour le 10/01/2020 à 20h20)

Kiosque360. La faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Mohammed V de Rabat a lancé une chaire consacrée à «la traduction et l’interprétation», en hommage au penseur Abdellah Laroui. Il s’agit d’une plateforme scientifique dédiée à la recherche scientifique et à la philosophie.

aA

L’école de pensée de Abdellah Laroui est désormais incarnée dans une chaire portant son nom à la faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Mohammed V de Rabat. L’événement culturel et scientifique, initié en collaboration avec l’Institut du monde arabe à Paris, a été officiellement lancé mercredi à Rabat, en présence du penseur Abdellah Laroui, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du week-end des 11 et 12 janvier.


Lors du lancement officiel de cette chaire, dédiée à la traduction et à l’interprétation, le doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat, Jamal Eddine El Hani, a souligné la portée scientifique de cette chaire qui se veut une plateforme scientifique dédiée à la recherche et mobilisant l’ensemble des chercheurs dans les domaines philosophiques et les questions de l’Histoire et de civilisation.


Et de préciser qu’il s’agit concrètement d’une structure qui illustre l’expression de l’école de Abdellah Laroui et qui marque l’importance de la pérennisation des grands projets de pensée. «Le titulaire de la chaire n’est pas seulement un professeur universitaire, un chercheur ou un conférencier, mais également un linguiste, un historien, un homme de lettres et un penseur au vrai sens du terme», a souligné le doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines lors de cette cérémonie, indiquant qu’«il ne s’agit pas là d’un compliment, mais de ce qu’impose l’honnêteté intellectuelle».


Et de rappeler que «Abdellah Laroui a marqué le Maroc moderne par ses productions scientifiques, disposant d’une école avec toutes les normes scientifiques, ayant formé des chercheurs et de hauts cadres qui assurent la pérennité de cette pensée en enseignant et traduisant ses œuvres».


Tout en soulignant l’importance de l’événement culturel et scientifique, Jamal Eddine El Hani a qualifié Laroui de «symbole de la personnalité marocaine et de l’élément de la distinction dans la production scientifique».


Pour sa part, le directeur général de l’Institut du monde arabe à Paris, Mouâjab Zehrani, a fait savoir que cette chaire est un hommage au professeur, «notre professeur», appelant la présidence de l’Université Mohammed V à appuyer cette chaire par tous les moyens. Et de préciser que l’Institut du monde arabe à Paris ne lésinera pas sur les moyens pour soutenir cette chaire. Cet événement culturel important a été marqué par une conférence donnée par le penseur Laroui, lui-même, en présence des universitaires, des chercheurs, des étudiants et des intellectuels.