Le360 Actualités Maroc

ع
peter handke

Peter Handke

© Copyright : DR

Le Nobel de littérature 2019 à l'Autrichien Peter Handke

Par Le360 (avec MAP) le 11/10/2019 à 08h21

Le Prix Nobel de littérature 2019 est revenu à l'auteur autrichien Peter Handke, a annoncé, jeudi à Stockholm, l’Académie suédoise.

aA

Le prix Nobel de littérature 2019 est attribué à l'auteur autrichien Peter Handke "pour une œuvre influente qui, avec une ingéniosité linguistique, a exploré la périphérie et la spécificité de l'expérience humaine".

 

Peter Handke est né en 1942 dans un village de Griffen dans le sud de l'Autriche, le lieu de naissance de sa mère Maria, qui appartenait à la minorité slovène. Son père était un soldat allemand qu'il ne rencontrerait pas avant d'atteindre l'âge adulte.

 

Il a grandi avec ses frères et soeurs avec sa mère et son nouveau mari, Bruno Handke. Après une période dans Berlin gravement endommagé par la guerre, la famille est revenue s'installer à Griffen.

 

À partir de 1961, il étudia le droit à l’Université de Graz mais interrompit ses études quelques années plus tard avec la publication de son premier roman, Die Hornissen (1966). Avec la pièce Publikumsbeschimpfung (Offending the Audience, 1969) - qui a été mise en scène la même année-, il a certainement laissé sa marque sur la scène littéraire.

 

Il veilla à se démarquer des exigences qui prévalaient en matière de positions politiques et trouva une grande partie de son inspiration dans le Nouveau roman de la littérature française.

 

Plus de cinquante ans plus tard, après avoir produit un grand nombre d'œuvres de genres différents, il s'est imposé comme l'un des écrivains les plus influents d'Europe après la Seconde Guerre mondiale. Sa bibliographie contient des romans, des essais, des cahiers, des œuvres dramatiques et des scénarios. Depuis 1990, il est basé à Chaville, au sud-ouest de Paris. Ses œuvres sont empreintes d'une forte envie de découvrir et de faire vivre ses découvertes en leur trouvant de nouvelles expressions littéraires.

 

Son travail se caractérise par un fort esprit aventurier, mais aussi par une inclination nostalgique, visible au début des années 1980, dans le drame Über die Dörfer 1981 (Walk about the Villages, 2015) et en particulier dans le roman Die Wiederholung, 1986 (Repetition, 1988).

 

L'art particulier de Handke est l'attention extraordinaire portée aux paysages et à la présence matérielle du monde, qui a fait du cinéma et de la peinture deux de ses plus grandes sources d'inspiration. En même temps, son écriture montre une quête sans fin de sens existentiel. Par conséquent, l'errance et la migration sont ses principaux modes d'activité.

 

L’importance des classiques est également évidente dans ses traductions du grec ancien, d’Eschyle, d’Euripide, de Sophocle. Il a également réalisé une longue série de traductions du français et de l'anglais, œuvres d'Emanuel Bove, de René Char, de Marguerite Duras, de Julien Green, de Patrick Modiano, de Francis Ponge et de Shakespeare.

 

En même temps, Handke reste extrêmement contemporain et l'un de ses aspects est sa relation avec Franz Kafka.