Le360 Actualités Maroc

ع
Festival Oasis
© Copyright : DR

Musique électronique: Dakhla vibre au rythme de la sixième édition de l'Oasis Festival

Par Le360 (avec MAP) le 25/09/2022 à 20h04

Dakhla a vibré les 23 et 24 septembre derniers aux rythmes de la sixième édition de l'Oasis Festival, avec un nouveau concept, «Into the Wild». C'est devenu l’un des rendez-vous mondiaux les plus incontournables de musique électronique, avec des têtes d’affiches demandées, et une programmation diversifiée.

aA

«Into the Wild» est le nouveau concept de l'Oasis Festival. A dimension humaine, il invite les passionnés de musique électronique à vibrer aux rythmes les plus planants, et à découvrir les destinations marocaines les plus en vue, via de la musique, de la gastronomie et un certain bien-être...

 

Tout au long de cet évènement éclectique, les festivaliers de toutes nationalités confondues ont eu droit, sur deux jours, à des moments inoubliables de fête et à des heures de musique, avec 14 artistes venus de toutes parts.

 

Si pour le public, le festival est une occasion d'apprécier la musique électronique dans ses rythmes singuliers, pour les artistes, venus des quatre coins du monde, il leur a permis de mieux faire connaître leurs sets.

 

En ce qui concerne la programmation, cette édition a vu la participation d’artistes venus du monde entier, qui ont offert des prestations scéniques époustouflantes.

 

Parmi les têtes d’affiche, ont notamment figuré Âme (live), Amine K, Jyoty, KiNK (live), Lakuti, Mind Against, Tama Sumo, Agoria, Anja Schneider, Capra, MYD dj set, Wham, Yasmean et AMVN.

 

Dans une déclaration à M24, chaîne d'information en continu de la MAP, la co-fondatrice du festival Oasis, Marjana Jaidi, a souligné que le nouveau concept, «Into the Wild»,  a pu réunir entre 500 et 600 festivaliers autour d’un line up de grande facture.

Vidéo. La musique électronique s'invite au Sacré-Coeur

 

Cette édition a été marquée par la participation de cinq artistes marocains, dont DJ Yasmean, AMVN et Amine K, qui est l’un des meilleurs ambassadeurs de la musique électronique marocaine, a précisé Marjana Jaidi, qui a expliqué que les festivaliers avaient également visité des sites balnéaires de Dakhla, fait du kitesurf ou des tours en quad, et ont aussi pu découvrir des menus exceptionnels, concoctés par les meilleurs chefs marocains.

 

En plus de la musique, cette manifestation a également été marquée par une série d’activités artistiques et culturelles, en plus de sessions quotidiennes de yoga et de méditation, afin que cette expérience festivalière soit aussi un moment de détente.

 

Lancé à Marrakech en 2015, Oasis Festival a dynamisé la scène festivalière marocaine en réunissant des artistes de renommée internationale et en attirant une audience de visiteurs aventureux, en provenance du monde entier.

 

Avec «Into the Wild», les organisateurs du festival ont choisi de convier leur public à découvrir davantage encore les destinations marocaines les plus appréciées.