Le360 Actualités Maroc

ع
cover - avant-première - Al Ikhwane - lundi 9 mai 2022 - Megarama - Casablanca

L’avant-première du film «Al Ikhwane», lundi 9 mai 2022 au Megarama de Casablanca.

© Copyright : Adil Gadrouz / le360

Produit par Driss Chahtane, «Al Ikhwane» dans les salles le 11 mai, grand succès en vue

Par Hafida Ouajmane et Adil Gardouz le 10/05/2022 à 16h41 (mise à jour le 10/05/2022 à 16h42)

La comédie sociale «Al Ikhwane», produite par l'homme des médias Driss Chahtane, sort en salles demain, mercredi 11 mai 2022. Ce long-métrage a nécessité 8 ans d'écriture comme le confie son scénariste, l'humoriste et comédien Taliss.

aA

C’était un grand jour pour Driss Chahtane, l’homme des médias qui vient de se lancer dans la production cinématographique avec l'entreprise SW médias. Lundi 9 mai 2022 au Megarama de Casablanca, avait lieu l’avant-première de son film Al Ikhwane.

 

«C’est un jour exceptionnel et historique pour moi. J’entame en quelque sorte une nouvelle vie, celle de la production cinématographique. Après une longue carrière dans les médias, j’ai décidé de faire mon entrée dans le secteur cinématographique, histoire de créer une sorte de révolution pour un nouveau cinéma au Maroc», a ainsi déclaré Driss Chahtane, le patron de Chouf TV. Et de poursuivre, «il est inconcevable de voir que dans d’autres pays arabes, le cinéma bénéficie d’une place importante et remarquable dans la société alors qu’au Maroc, le cinéma souffre et les comédiens en pâtissent. C’est pour cette raison que j’ai décidé d’y investir et j’espère réussir».

 

Al Ikhwane, réalisé par Mohamed Amine Al Ahmar et écrit et joué par Abdelali Lamhar alias Taliss, met en scène une belle brochette d’acteurs de plusieurs générations.

 

Ainsi, Fadela Benmoussa, Abdelatif Khammouli, Rawya, Salah Eddine Benmoussa, côtoient Taliss, Rachid Rafik ou encore Youssef Ouzellal alias Fatema Ettawil. «Dans ce film, je joue le rôle d’une personne qui travaille dans le monde de la nuit. J’ai beaucoup apprécié d'interpréter ce rôle dans ce film et de rencontrer des acteurs de l’ancienne génération», a confié Youssef Ouzellal.

Les frères musulmans attaquent le film "Al Ikhwane" avant même sa projection

 

Plusieurs personnalités du monde des arts et de la culture ont assisté à l’avant-première de ce film qui sort demain mercredi 11 mai dans les cinémas du Maroc.  

 

«Il fallait absolument que nous assistions à cet évènement, pour encourager les producteurs indépendants qui investissent dans ce domaine-là. Comme vous le savez, nous accordons une importance particulière à l’industrie culturelle de manière générale et au secteur de l’industrie cinématographique», a déclaré à son tour Mehdi Bensaïd, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

 

Abdelouahab Rafiqui était également de la partie. Ce chercheur en études islamiques a réagi à la polémique naissante suite à la diffusion il y a quelques jours de la bande-annonce de Al Ikhwane qui a nécessité 8 ans d’écriture. «Il n'y a aucune atteinte à la religion dans ce film. Il y a une atteinte au religieux extrémiste. Mais laissez-moi vous dire que le profil de l’extrémiste, c’est bien celui-là», a t-il souligné face caméra pour Le360.

 

Le film raconte l’histoire de trois amis originaires d’un bidonville situé à Casablanca. Chacun d’entre eux a sa propre histoire. Ils décident de faire une vidéo dans le but de créer le Buzz, avant de décider de ne plus la diffuser. Sauf que la vidéo fuite sur internet et un mandat d’arrêt sera lancé à leur encontre.