Le360 Actualités Maroc

ع
cover - Aza - musique amazighe - musiciens américains - succès aux Etats-Unis

La troupe Aza, qui remporte un vrai succès aux Etats-Unis, regroupe des musiciens amazighs et américains.

© Copyright : le360

Quand des musiciens amazighs envoûtent les Américains, l'histoire à succès de la troupe Aza

Par Mhand Oulberka le 13/01/2022 à 10h03

Des Amazighs et des Américains composent le groupe Aza. Fondée à Imintanout, avant de s'installer aux Etats-Unis, cette troupe a réussi à séduire les mélomanes au pays de l'Oncle Sam. C'est ce que confie son fondateur, Abdelfettah Abbou, dans cette interview exclusive.

aA

Le groupe marocain de musique amazighe Aza continue de briller de mille feux dans le ciel des Etats-Unis. Au pays de l’Oncle Sam, cette troupe est l’ambassadrice de la chanson marocaine et bénéficie d’une belle renommée.

 

Cette formation, qui compte parmi ses membres quatre artistes américains dont des femmes, a démarré sa carrière en 2003 au Maroc, avant de s’installer aux Etats-Unis où elle s’est rendue très célèbre. Son fondateur, Abdelfattah Abbou, est originaire du Souss et plus précisément d’Imintanout dans la région d’Agadir.

 

Dans un entretien avec Le360, cet artiste confie que la troupe, montée avec son compère, Mohammed Oulu, et quatre musiciens Américains, a certes su se frayer un chemin et séduire le public américain, mais que l'entreprise a été difficile à leurs débuts. «Adhérer à des rythmes et des sonorités amazighes, ce n’était pas chose aisée pour les Américains. Il a fallu un temps d’adaptation, mais nous avons réussi», témoigne Abdelfettah Abbou.

Vidéo. "Inas Inas" de Rouicha ressuscitée par un chanteur égyptien

 

Finalement, après quelques années de persévérance, ce musicien et les membres du groupe ont réussi à atteindre leur objectif, celui de rendre la musique amazighe populaire dans ce pays berceau de plusieurs styles de musique comme le jazz et la country.

 

Abdelfettah Abbou a ajouté que les vingt années qu'il a passées aux Etats-Unis ont été l'occasion de révéler la culture amazighe et les instruments de musique à l’image du rebab. «Notre rêve s’est réalisé en Californie, en participant à un festival international qui invite les groupes de diverses styles musicaux, un festival très éclectique et auquel participent des artistes mondiaux de différentes nationalités.

 

Le fondateur du groupe Aza a souligné l'importance pour les Marocains de préserver leur culture, leurs origines et leurs traditions au sein de la société américaine.