Subvention aux films marocains: 5,5 millions de dirhams pour «Le Chant de Touda», de Nabil Ayouch | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Rhita Elkhayat

L'écrivain Rhita Elkhayat.

© Copyright : DR

Subvention aux films marocains: 5,5 millions de dirhams pour «Le Chant de Touda», de Nabil Ayouch

Par Le360 (avec MAP) le 07/09/2021 à 15h31

La commission du Fonds d'aide à la production des œuvres cinématographiques a dévoilé les projets de films admis à l’avance sur recettes au titre de la deuxième session de 2021. "Le Chant de Touda", écrit et réalisé par Nabil Ayouch, s’est taillé la part du lion avec 5,5 millions de dirhams.

aA

Le film Le chant de Touda a bénéficié du montant le plus élevé accordé par la commission du Fonds d’aide à la production des œuvres cinématographiques au titre de la deuxième session de 2021. La commission, présidée par Ghita El Khayat, octroie 5,5 millions de dirhams à ce prochain long-métrage en préparation de Nabil Ayouch.

 

Dans la catégorie films de fiction, une avance sur recette après production, d’un montant de deux cent cinquante mille dirhams (250.000,00 DH), est accordé au film documentaire intitulé L'Année Corona présenté par la société Best Drone réalisé par Ahmed Bouchalgua, d’après le scénario de Moulid Ezzahir.

 

Le même montant est accordé au film de court-métrage intitulé Hiya, présenté par la société Yazimage réalisé par Khaoula Assebab.

 

Un montant de deux cent mille dirhams (200.000,00 DH) est accordé au court-métrage intitulé Trahison, présenté par la société Plug-On productions réalisé par Salma Loukhmas, d’après son propre scénario.

 

Un montant de quatre millions cinq cent mille dirhams (4.500.000,00 DH) est accordé au projet de long-métrage intitulé Affaires de femmes, présenté par la société Les films 7, qui sera réalisé par Mohamed Ahed Bensouda d’après le scénario de Abdelilah Hamdouchi.

Fonds d'aide du CCM: les précisions de Sarim Fassi Fihri

 

Un montant de un million de dirhams (1.000.000,00 DH) est accordé au projet de documentaire intitulé Le Le Négrier du Sud face à la mémoire des mineurs marocains, présenté par la société ZK productions, qui sera réalisé par Khalid Zairi d’après son propre scénario.

 

Concernant la contribution à la réécriture de scénario, un montant de cent mille dirhams (100.000,00 DH) est accordé au projet de film de long-métrage intitulé La Cosa Migliore, présenté par la société Janapprod et Apapaja, qui sera réalisé par Federico Ferrone, d’après le scénario de Federico Ferrone et Giampiero Rigosi.

 

Un montant de cent mille dirhams (100.000,00 DH) est accordé au projet de long-métrage intitulé La Guerre des six mois, présenté par la société Heracles productions qui sera réalisé par Jillali Ferhati, d’après son propre scénario.

 

S'agissant de la contribution à l’écriture de scénario, un montant de cinquante mille dirhams (50.000,00 DH) est accordé au projet de long-métrage intitulé Je suis mort, présenté par la société Arts films productions, qui sera réalisé par Aziz Salmy, d’après son propre scénario.

 

Au volet relatif aux documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani, une avance sur recettes avant production d’un montant de huit cent mille dirhams (800.000,00 DH) est accordé au projet de documentaire intitulé Indigo, présenté par la société Network films productions qui sera réalisé par Ali Oualdah, d’après le scénario de Ali Salem Yara.

Casablanca: Aeria Park, un nouveau cinéma en chantier

 

Un montant de huit cent mille dirhams (800.000,00 DH) est accordé au projet de documentaire intitulé La Dame du Sahara présenté par la société Prime Time Code Productions, qui sera réalisé par Allah-Ister Abdelghafour, d’après son propre scénario.

 

Un montant de huit cent mille dirhams (800.000,00 DH) est accordé au projet de documentaire intitulé Le Document, présenté par la société City Production qui sera réalisé par Mohamed Raid El Meftahi, d’après le scénario de Mahmoud Ait El Hadj et Jalal Belouad.

 

Un montant de huit cent mille dirhams (800.000,00 DH) est accordé au projet de documentaire intitulé Mémoire d’une radio, présenté par la société Prestige Pictures, qui sera réalisé par Lina Arious, d’après le scénario de Mohamed El Imame Maalainine.

 

Pour ce qui est de la contribution à la réécriture de scénario, un montant de quarante mille dirhams (40.000,00 DH) est accordé au projet de documentaire intitulé Sanabil Ala Arimal (Des Epis sur le sable), présenté par la société DS Prod qui sera réalisé par Rachid Cheikh, d’après le scénario de Jalal Belouadi.

 

Un montant de quarante mille dirhams (40.000,00 DH) est accordé au projet de documentaire intitulé Tapis de femmes, présenté par la société Atlantis Films qui sera réalisé par Moulay Khaled El Boumeshouli, d’après le scénario de Aomar Mayara.