Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo -  افتتاح متحف بيت يهودا لصون التراث اليهودي بطنجة

Une salle d'exposition de l'espace muséal de la mémoire juive Beit Yehouda. 

© Copyright : Said Kadry / Le360

Tanger: inauguration de l’espace muséal de la mémoire juive «Beit Yehouda», au sein de la médina

Vidéo

Par Said Kadry le 20/08/2022 à 12h45 (mise à jour le 20/08/2022 à 12h48)

L’espace muséal de la mémoire juive «Beit Yehouda» a été inauguré vendredi 19 août à Tanger. D’une superficie de 260 m2, cet édifice abrite 3 salles d’expositions, des coursives autour du patio de la synagogue et une boutique de souvenirs. Il est aussi prévu la création d’un centre d’études et de recherches dédié au judaïsme du nord du Maroc.

aA

L'inauguration de cet espace muséal juif à Tanger s’inscrit dans le cadre du programme de la seconde phase de réhabilitation du patrimoine culturel présenté en 2018 par le Conseil des communautés israélites du Maroc, lequel a bénéficié du haut patronage du roi Mohammed VI.

 

Approché par Le360, le secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc (CCIM), Serge Berdugo, indique que cette synagogue a fait l’objet de travaux de réhabilitation dans le cadre du programme de réhabilitation et de valorisation de la médina de Tanger et de restauration de l’ensemble des lieux de culte qui constituent des espaces à forte portée civilisationnelle.

 

Les travaux ont permis de réédifier la synagogue à l’identique dans le respect total de ses composants datant de plus d’un siècle et ont nécessité un budget global de 2 millions de dirhams, financé par le département de la Culture.

Juifs marocains: un attachement séculaire au royaume

 

Ce projet est également mené par l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), en partenariat avec la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, signale Berdugo, ajoutant qu'il sera parachevé par la création d’un centre d’études et de recherches qui regroupera une dizaine d’experts de haut niveau, collaborateurs de grandes universités aux Etats-Unis, en France, au Canada, en Belgique, en Israël et en Espagne.

 

Pour sa part, Sonia Cohen Azagury, chargée de la conservation du patrimoine juif de Tanger, fait observer que ce projet a pour objectif de préserver et de promouvoir le patrimoine culturel spécifique du judaïsme dans la zone nord du Royaume.

 

Le but, poursuit-elle, est que plusieurs personnes puissent connaître de près le patrimoine juif marocain et l’histoire de la communauté juive du Nord, ses us et coutumes et ses traditions religieuses, en visitant ce lieu et en découvrant les pièces exposées.

 

A noter que la cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, du président du Conseil régional, Omar Moro, du gouverneur de la province de Fahs-Anjra, Abdelkhalek Marzouki, du directeur général de l’APDN, Mounir El Bouyoussfi, de cadres de la Fondation nationale des musées, d’élus, de représentants de la communauté juive du Maroc et d’acteurs de la société civile.