Tayeb Saddiki tire sa révérence | www.le360.ma

ع
tayeb seddiki
© Copyright : Brahim Taougar - Le360

Tayeb Saddiki tire sa révérence

Par Ziad Alami le 05/02/2016 à 20h38 (mise à jour le 06/02/2016 à 00h38)

Le grand dramaturge Tayeb Saddiki est décédé, à l'âge de 77 ans, ce vendredi soir à Casablanca, des suites d’une longue maladie. Une grande perte pour le théâtre marocain et arabe en général!

aA

La nouvelle est tombée comme un couperet ce soir! Tayeb Saddiki est décédé ce vendredi 5 février dans une clinique casablancaise où il a été admis il y a une semaine.

Une grande perte pour les milieux de l'art et du théâtre en particulier. Auteur de 36 adaptations de pièces étrangères, dont «L’Avare» de Molière, 24 pièces originales, 18 pièces écrites en collaboration, l'artiste a mis en scène 85 pièces de théâtre, dont la plus célèbre est Al Haraz.

 

 

 

 

 

 




L’un des mérites de ce monstre sacré des planches est la résurrection d’une part vivante du patrimoine théâtral marocain, soit le théâtre lebsat.

Auteur dramatique, metteur en scène, comédien, cet artiste à multiples talents a ajouté une autre corde à son arc, en l’occurrence celle d’accompagnateur de groupes qui ont écrit en lettres immuables l'histoire de la scène lyrique nationale : Nass el Ghiwane et Jil Jilala se reconnaîtront évidemment.

Et ce n’est pas tout. Tayeb Saddiki s’est également illustré par sa vocation de beaux-artiste, sachant qu’il a légué des chefs d’œuvre en matière de calligraphie.

Ci-dessous une interview filmée réalisée par le360, en 2013, avec Tayeb Saddiki. Les derniers propos du grand dramaturge dans cette vidéo prennent une résonance particulièrement émouvante avec la triste nouvelle de sa mort.