Le360 Actualités Maroc

ع
Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent à Dar El-Hanch, la «Maison du Serpent», à Marrakech. 

© Copyright : DR

Une exposition sur Yves Saint Laurent et le Maroc à Evora, au Portugal, du 5 juin au 31 octobre 2022

Par Yousra Adli le 24/05/2022 à 19h32

Le lien particulier de longue date qu’entretenait Yves Saint Laurent avec le Maroc fera l’objet d’une exposition au Palais des Ducs de Cadaval à Evora, au Portugal, du 5 juin au 31 octobre. «Love» retracera l’histoire du créateur de mode avec le Maroc, depuis sa toute première arrivée à Marrakech, en 1966.

aA

L’exposition «Love» prendra place au Palais des Ducs de Cadaval à Evora, au Portugal, du 5 juin au 31 octobre 2022. Celle-ci dépeindra de manière artistique l’attachement particulier d'Yves Saint Laurent au Maroc, et sa longue histoire avec le pays, depuis sa toute première arrivée dans le Royaume en 1966.

 

Présentée en trois sections, la première d’entre elles exposera les créations de Saint Laurent inspirées du Maroc, explique le magazine Women’s Wear Daily. Une capsule qui rassemblera 15 tenues qui seront exposées à l’église de Sao Jao Evangelista.

 

«A chaque coin de rue à Marrakech, on tombe sur des groupes saisissants d’hommes et de femmes, apparaissant comme en relief: des caftans roses, bleus, verts et violets se mêlant les uns aux autres. On est étonnés de constater que ces mêmes groupes, dessinés ou peints et évoquent des croquis de Delacroix, soient en fait des arrangements spontanés de la vie quotidienne», affirmait le célèbre couturier. «Cette ville [Marrakech] m’a ouvert les yeux sur la couleur», avait-il ajouté.

Vidéo. France. Exposition: à la découverte des robes d’Yves Saint Laurent en soies de Lyon

 

La seconde section de cette exposition présentera le travail de 13 artistes marocains contemporains. Organisée par Mouna Mekouar, commissaire d’exposition indépendante de profession, l’évènement s’articulera autour des célèbres cartes de vœux annuelles d'Yves Saint Laurent, réalisées sur une période de 27 ans, qui comportaient invariablement le mot «love».

 

Le dernier chapitre de cette exposition, façonné par Alexandra de Cadaval, rendra hommage à Pierre Bergé, compagnon d'YSL, tout en montrant les robes sculpturales de Nourredine Amir, premier créateur marocain à introduire sa collection en tant qu'invité du calendrier de la haute couture parisienne en 2018. Ses créations ont d’ores et déjà été présentées à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent à Paris, et au Musée Yves Saint Laurent à Marrakech.