Vidéo. Clash télévisé: Jack Lang accusé par Eric Zemmour de «réarabiser» la France pour la «réislamiser» | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Eric Zemmour face à Jack Lang

Eric Zemmour face à Jack Lang

© Copyright : DR

Vidéo. Clash télévisé: Jack Lang accusé par Eric Zemmour de «réarabiser» la France pour la «réislamiser»

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 27/02/2020 à 08h22 (mise à jour le 27/02/2020 à 08h40)

Sur le plateau de CNews, mardi 25 février, le Président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang, a échangé des propos virulents avec Eric Zemmour au sujet de la langue arabe et de l’islam.

aA

Invité de l’émission «Face à l’Info» pour présenter son dernier ouvrage paru le 13 février, «la langue arabe, trésor de France», Jack Lang, ancien ministre de la Culture et de l’Education Nationale, actuel président de l’IMA, a tenté de présenter cette langue comme celle de l’immigration, en somme une langue de culture.

 

Autant dire que ce sujet n’a pas été du goût d’Eric Zemmour, chroniqueur habitué des sorties médiatiques polémiques et qui a pour sujets de prédilection la culture arabe, l’immigration et l’islam.

 

Si Zemmour reconnaît dans un premier temps la «beauté de l’arabe», «langue poétique», il tient par la suite à citer Averroès, et déclare qu' «il y a une hostilité instinctive de l’islam pour la rationalité». Autrement dit, selon le polémiste, la science est l’ennemie de la foi car pour lui, le Coran et l’arabe entretiennent «un lien indéfectible». Et de facto, selon Zemmour, «quand vous dites langue arabe, vous dites Coran et donc religion musulmane.»

 

 

 

 

«Que d’erreurs!», rétorque Jack Lang. «Lier la langue arabe à l’islam est une erreur historique», s’insurge-t-il, avant de l’inviter à visiter l’exposition «Al Oula», à l’IMA, qui raconte comment sont nées la langue et l’écriture arabes, et qui retrace les origines antéislamiques de la langue arabe.

 

Et de dénoncer par la suite «la volonté politique qui se cache derrière cette association de la langue arabe à l’islam».

 

«Que dire alors des Arabes chrétiens? des Arabes juifs?», l’interpelle-t-il, sans obtenir de réponse de la part de son détracteur. «Quand vous dites que la langue arabe serait étrangère aux sciences, je tombe des nues», s’insurge encore Jack Lang.

 

«Pourquoi vouloir nier l’histoire et les évidences? Si François Ier a choisi l’arabe aux côtés de l’hébreu comme langues du collège de France c’est parce qu’il savait qu’une grande partie du savoir de l’Antiquité passait par l’arabe, le grec et l’hébreu», poursuit Jack Lang.

 

Un fait historique qu’Eric Zemmour conteste, car selon lui, «depuis 20 ans, on nous apprend une erreur. Ce sont des chrétiens de l’empire conquis par les Arabes qui ont traduits les textes grecs».

 

«Dans le monde arabo-musulman, la langue arabe est la langue de l’expansion de la religion musulmane», poursuit Zemmour, qui affirme qu'ont été traduits en langue arabe les textes de mathématiques, d’astronomie, mais qu'en revanche, pour lui, en aucun cas «ce qui a trait à la philosophie, car celle-ci contesterait le Coran et le Dieu unique».

 

Outré, Jack Lang menace alors de quitter le plateau. «Laissez notre ami terminer l’émission. Le sujet n’est pas celui-là. Nous sommes là pour parler d’un livre. Votre fanatisme l’emporte sur tout. Votre obscurantisme domine la vérité et la raison», conclut-il.

 

En fin d’émission, Eric Zemmour a accusé Jack Lang d’être «l’idiot utile (...) des gens qui veulent ‘réarabiser’ pour ‘réislamiser’».

 

Encore une fois outré, l’ancien ministre de la culture lui a rétorqué: «c’est vous l’agent de l’islamisation! Vous voulez laisser l’apprentissage de l’arabe entre les mains de propagandistes et de manipulateurs alors que je souhaite que l’enseignement des langues se fasse à l’intérieur de l’école».